Ligue des champions - Jean-Michel Aulas (OL) :

le
0
Ligue des champions - Jean-Michel Aulas (OL) :
Ligue des champions - Jean-Michel Aulas (OL) :

Président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas sait que son équipe n’a plus que de très faibles chances de voir les 8èmes de finale de la Ligue des champions. Mais il se demande dans une interview au Progrès si son club ne serait pas mieux en Ligue Europa.

Il faut se frotter les yeux pour y croire mais oui, la question est bien posée par Jean-Michel Aulas lui-même. Dans une longue interview accordé au journal local Le Progrès, le boss lyonnais s’interroge : "N’est-ce pas mieux cette année de rester en Ligue Europa pour permettre au Parc OL de voir des matchs ?" Le président de l’OL le sait, son équipe à très peu de chances de voir les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Alors bien sûr, s’il rêve tout haut d’une "finale" face à Séville lors du sixième et dernier match de cette phase de groupes, JMA est aussi réaliste. Et ce réalisme l’amène à trouver des argument très favorables à la Ligue Europa, cette petite soeur de la C1 que les clubs français ont pris la très mauvaise habitude de ne pas jouer sérieusement. Et si Lyon, lui, la jouait à fond en cas d’élimination de la Ligue de champions ?

La C1 trop gros morceau pour Lyon ?

"On sait que c’est plus facile de faire une carrière en Ligue Europa qu’en Ligue des champions," développe Jean-Michel Aulas. Et de poursuivre son raisonnement : "La passion, quelquefois, entraîne sur des chemins de l’ambition et on arrive après à s’interroger pour l’entité, si parfois il ne faut pas être raisonnable au point de préférer jouer la Ligue Europa." Entre les lignes, il faut comprendre que la C1 est peut-être trop grosse pour l’équipe actuelle. Le groupe est jeune, ambitieux, mais n’a pas la même expérience que celui qui avait rallié les demi-finales de la compétition en 2010. Sportivement, le pensionnaire de Ligue 1 a plus de chance d’exister en Ligue Europa s'il décide de la prendre au sérieux. "On envisage le mieux", souligne tout de même Aulas mais cette compétition peut offrir une beau terrain de jeu à son équipe même si elle n’a pas le clinquant et la réputation de la Ligue des champions.

Des recettes équivalentes ?

Autre argument développé par Jean-Michel Aulas, celui, moins attendu, de la question des recettes. Oui, sur le papier, la C1 est plus rémunératrice mais à condition, aussi, de faire un beau parcours. "Le plus rémunérateur en Ligue des champions, c’est le droit d’entrée et les matches en phase de groupe, détaille JMA dans les colonnes du journal. Et après, il faut faire le calcul entre le fait de jouer deux matchs en Ligue des champions et en jouer quatre ou six en Ligue Europa. Et là, le calcul économique n’est pas si évident que ça car avec l’outil du Parc OL, on sait que chaque match de Ligue Europa à partir des 16e, correspond à une recette extrêmement importante dans le Parc." De quoi trouver une bonne raison supplémentaire d’ambitionner la Ligue Europa plutôt que de rêver de la Ligue des champions. A lire aussi : >>> Les 3 vrais enjeux de la soirée à Zagreb pour l’OL >>> Tous les scénarios groupes par groupe >>> Toute l’actualité de la Ligue des champions
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant