Ligue des Champions (J5) : L'Atlético et le Barça sécurisent leur première place

le
0
Ligue des Champions (J5) : L'Atlético et le Barça sécurisent leur première place
Ligue des Champions (J5) : L'Atlético et le Barça sécurisent leur première place

Grâce à des buts de Gameiro et Griezmann, l’Atlético est assuré de terminer à la première place du groupe après son succès contre le PSV et la défaite du Bayern à Rostov. Un doublé de Messi contre le Celtic a permis au Barça d’empocher définitivement la tête de son groupe.

 

Groupe A

Le PSG a pris la tête du groupe en obtenant le match nul à l’Emirates Stadium contre Arsenal (2-2). Pendant ce temps-là, dans le match pour la troisième place, le Ludogorets Razgrad et le FC Bâle n’ont pu se départage. Malgré une possession en leur faveur, les Bulgares n’ont cadré aucun tir. Au classement, le PSG prend la tête du groupe avec 11 points, à égalité avec Arsenal, mais avec une meilleure différence de buts particulière. Même situation dans le duel pour le repêchage en Ligue Europa, où le Ludogorets Razgrad a l’avantage sur le FC Bâle au jeu des confrontations directes. Ludogorets - Bale : 0-0 Arsenal - PSG : 2-2 Buts : Giroud (45eme+1) et Verratti (60eme csc) - Cavani (18eme) et Iwobi (77eme csc) pour le PSG

Groupe B

Dans un groupe B très serré, les deux matchs se sont terminés sans vainqueur. Le Besiktas est revenu de loin en arrachant le nul face à Benfica (3-3). Gonzalo Guedes, bien qu’en perte d’équilibre, a éliminé Fabri et inscrit le premier but du match dès la 10ème minute. Nelson Semedo a creusé l’écart d’une superbe frappe enroulée de 25 mètres. Après avoir été sauvé à trois reprises par ses poteaux, le gardien turc a été battu par Fejsa n’a laisse aucune chance au gardien. Mais au retour de la mi-temps, Cenk Tosun a placé un magnifique retourné acrobatique pour redonner espoir au public de la Vodafone Arena. Quaresma a ensuite permis au Besiktas de revenir à 2-3, sur penalty, avant que les Stambouliotes n’égalisent sur une tête de Vincent Aboubakar à la 89ème minute. Plus tard dans la soirée, Naples a tout fait pour aller chercher la victoire à San Paolo contre le Dynamo Kiev. Malgré une domination flagrante et 17 corners, les Napolitains ont manqué le coach. Les Italiens sont deuxièmes à égalité de points avec Benfica, et avec un point d’avance sur le Besiktas. Bon dernier avec deux points, le Dynamo est d’ores et déjà éliminé. Besiktas - Benfica : 3-3 Buts : Tosun (58eme), Quaresma (83eme) et Aboubakar (89eme) pour Besiktas - Guedes (10eme), Semedo (25eme) et Fejsa (31eme) pour Benfica Naples - Dynamo Kiev : 0-0

Groupe C

Barcelone s’est assuré la première place du groupe C en s’imposant au Celtic Park (0-2). Sur une magnifique passe lobée de Neymar, Messi n’a même pas pris le temps de regarder le positionnement de Craig Gordon pour ouvrir le score (24eme). Les Blaugrana ont manqué d’achever les Ecossais en première période, mais le gardien du Celtic s’est interposé à maintes reprises. Lionel Messi a inscrit sur penalty le deuxième but de la rencontre (56eme), son dix-neuvième doublé en Ligue des Champions, un record absolu. De son côté, le Borussia Mönchengladbach a tenu en échec Manchester City (1-1).Tout avait bien commencé pour les Allemands, Raffael donnant l’vantage aux siens au cœur de la première période (23eme). Mais les hommes de Pep Guardiola ont réagi et ont égalisé grâce à David Silva à force de pousser (45eme+1). Le Borussia terminera la même rencontre à dix après l’exclusion de Lars Stindl pour une faute sur Raheem Sterling. Ce résultat envoie City en huitième de finale et Gladbach disputera la Ligue Europa en février. Mönchengladbach - Manchester City : 1-1 Buts : Raffael (23eme) pour Mönchengladbach - D.Silva (45eme+1) pour Manchester City Celtic Glasgow - FC Barcelone : 0-2 Buts : Messi (24eme et 56eme) pour le FC Barcelone

Groupe D

Sensation en Russie : le Bayern Munich s’est incliné sur la pelouse de Rostov (3-2) et les Russes ont ainsi la première victoire de leur histoire en Ligue des Champions. Les Allemands avaient pourtant pris les devants d’un enroulé pied gauche dans la lucarne de Douglas Costa (35eme). Mais les hommes de Carlo Ancelotti ont fait preuve de suffisance en défense et se sont fait surprendre sur un contre mené par Sardar Azmou (44eme). De retour des vestiaires, Jérôme Boateng a offert à Rostov un penalty, transformé par Dmitri Poloz (50eme). Dans la foulée, Franck Ribéry a lancé Bernat pour revenir à 2-2 (52eme). Mais Noboa a eu le dernier mot sur coup-franc (67eme). Malgré bon nombre d’occasions, les coéquipiers de Philip Lahm ne reviendront pas. Une mauvaise opération qui a fait les affaires de l’Atlético Madrid, vainqueur 2-0 du PSV Eindhoven. Antoine Griezmann a servi Kevin Gameiro dans la profondeur pour le premier but du match (55eme). Après avoir été passeur, Griezmann s’est transforme en buteur dans un angle fermé. Avec quinze points, les Madrilènes sont assurés de la première place devant le Bayern, aussi qualifié avec neuf points. Grâce à sa victoire surprise, Rostov rêve de Ligue Europa. Il manque un point aux Russes pour s’assurer cette troisième place, qu’il faudra ramener du PSV dans deux semaines. Rostov - Bayern Munich : 3-2 Buts : Azmoun (44eme), Poloz (49eme), Noboa (67eme) pour Rostov - D.Costa (35eme), Bernat (52eme) pour le Bayern Munich Altético Madrid - PSV Eindhoven : 2-0 Buts : Gameiro (55eme) et Griezmann (66eme) pour l'Atlético Madrid
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant