Ligue des champions : Giroud qualifie Arsenal, Lyon sauve l'honneur

le
0
Ligue des champions : Giroud qualifie Arsenal, Lyon sauve l'honneur
Ligue des champions : Giroud qualifie Arsenal, Lyon sauve l'honneur

Arsenal, Chelsea, l'AS Rome, le Dynamo Kiev et La Gantoise se sont qualifiés mercredi pour les 8e de finale de la Ligue des champions, à l'issue de la 6e et dernière journée de la phase de groupes.

Arsenal l'a emporté à Olympiakos grâce à un triplé d'Olivier Giroud (3-0), et Chelsea a battu Porto (2-0), reversé en Europa League. La Gantoise figurera en 8e de finale pour la première fois de son histoire.

Arsenal remercie Giroud

La mission était quasi-impossible, Arsenal l'a remplit: grâce à un triplé de son buteur en forme Olivier Giroud, les Gunners ont réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, en s'imposant mercredi sur la pelouse de l'Olympiakos (3-0). Dans l'obligation de gagner par au moins deux buts d'écart, ou un seul s'ils marquaient au moins trois fois, lors d'une ultime journée du Groupe F aux allures de finale, les Londonniens sont finalement parvenus à renverser une situation qui paraissait insurmontable.

Mieux, l'incroyable record de 16 qualifications d'affilée au 2e tour de la compétition phare de la scène européenne, qui tenait tant à coeur à Arsène Wenger, a été atteint. Défaits 3-2 chez eux à l'aller contre les Grecs, les hommes de Wenger ont enfin pris leur revanche au Pirée pour terminer à la 2e place du groupe F (9 pts), tandis que l'Olympiakos est reversé en Ligue Europa.

L'un des buts de Giroud ce soir : pic.twitter.com/f2e9IcwYoi— Mr Foot (@actus_foots) 9 Décembre 2015

Les Londoniens peuvent remercier Giroud, qui les a presque qualifiés à lui seul. Sur un centre de Ramsey, l'ancien Montpelliérain reprenait de la tête pour tromper un portier adverse, également coupable d'une faute de main (29e). Après avoir fait une grosse frayeur à son staff en se tordant tout seul la cheville, dès le retour des vestiaires, Giroud surgissait de nulle part pour doubler la mise grâce à un superbe travail de l'ancien Lorientais Campbell (49e). ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant