Ligue des champions : Dettmann et la SIG se sont effondrés

le
0
Ligue des champions : Dettmann et la SIG se sont effondrés
Ligue des champions : Dettmann et la SIG se sont effondrés

Fortunes diverses pour les clubs français engagés en Ligue des champions, mercredi. Strasbourg a craqué, Monaco a assuré.

Strasbourg avait le match en main avant de perdre le fil. Onze points d'avance à la mi-temps pour la SIG qui s'acheminait vers un succès mérité sur le parquet d'Avellino. Puis les hommes d'Henrik Dettmann se sont écroulés dans le troisième quart-temps. Un premier éclat (22-13) suivi d'une fin de match non maîtrisée auront eu raison des Alsaciens, défaits 72-69.  Slaughter a tenté de maintenir les siens à flots, en vain, malgré une efficacité certaine ce soir (22 points), épaulé par Jérémy Leloup (9 points, 7 rebonds, 4 passes). Strasbourg est avant-dernier de son groupe. La tâche s'annonçait plus aisée pour Monaco face à l'Helios Domzale. Et pourtant, le score final (59-55), particulièrement étriqué, reflète les difficultés rencontrées par les joueurs de l'ASM, inexistants longue distance. Serhiy Gladyr, 11 points ce soir, s'est fendu d'un petit 1/7 à trois points, preuve, s'il en fallait, que ce match est resté cadenassé d'un bout à l'autre. Reste que Monaco a poursuivi sa série d'invincibilité toutes compétitions confondues et pointe désormais à la quatrième place de son groupe.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant