Ligue des champions: des duels savoureux en perspective

le
0
LA LIGUE DES CHAMPIONS PROMET DES SOMMETS
LA LIGUE DES CHAMPIONS PROMET DES SOMMETS

par Mike Collett

LONDRES (Reuters) - Le match entre le Bayern Munich et la Juventus tiendra le haut de l'affiche des quarts de finale de la Ligue des champions, qui promettent d'autres duels savoureux entre clubs de l'élite européenne.

Pendant que le Bayern, quasiment assuré du titre en Allemagne, affrontera une Juve qui devrait être sacrée en Serie A, le favori Barcelone sera opposé au Paris Saint-Germain - deux autres équipes en tête de leur championnat. La première manche aura lieu mardi au Parc des Princes.

Le Real Madrid accueille mercredi le leader du championnat turc, Galatasaray, alors que Malaga, troisième club espagnol et invité surprise à ce stade de la compétition, reçoit Dortmund.

Cinq des huit engagés dominent donc leurs rivaux nationaux et devraient être titrés avant même le terme de la saison, ce qui leur permettra de concentrer leurs efforts sur la Ligue des champions en cas de qualification pour le dernier carré.

Le Bayern compte 20 points d'avance sur le Borussia en Allemagne et il ne lui en manque que deux pour s'assurer un 29e sacre.

La Juventus a battu l'Inter Milan 2-1 samedi et compte neuf points d'avance sur Naples en Serie A, alors que Barcelone précède le Real de 13 longueurs en Liga.

Galatasaray et le PSG ont aussi une confortable avance dans leurs championnats. Et si Dortmund ne peut plus rêver de titre, il est quasiment certain désormais de finir assez haut pour disputer la plus prestigieuse coupe d'Europe l'an prochain.

L'incongruité, cette saison, tient à l'absence des clubs anglais de ces quarts de finale, une première depuis 1996. Mais la finale sera disputée à Londres, à Wembley, fin mai.

OPPOSITION DE STYLE

Les deux premiers quarts auront lieu mardi avec au programme Munich-Juventus et PSG-Barcelone.

Le Bayern, finaliste malheureux l'an passé, avait battu Arsenal à l'Emirates en huitièmes de finale aller (3-1) mais a montré des faiblesses au retour chez lui (0-2).

Il semble avoir laissé ce match derrière lui, en atteste sa victoire 9-2 sur Hambourg samedi en Bundesliga.

L'attaquant péruvien Claudio Pizarro a marqué quatre fois, le Néerlandais Arjen Robben deux, et tous deux sont des seconds choix cette saison. De quoi envoyer un signal fort à la Juve.

"Nous avons joué un football de rêve aujourd'hui", a résumé l'entraîneur Jupp Heynckes. "C'est important pour la confiance mais le match de mardi sera différent."

La Juventus, qui brille davantage par sa solidité et son travail collectif, a également réalisé une belle performance dans le "derby d'Italie" sur le terrain de l'Inter.

Leur confrontation s'annonce comme une intéressante opposition de style et l'entraîneur bianconero, Antonio Conte, sait ses joueurs libérés par leur marge en championnat.

"Nous allons là-bas en sachant qu'on a fait le boulot sur le front domestique", a-t-il dit. "Nous y allons pour voir si nous sommes capables de donner le meilleur de nous-mêmes dans l'arène européenne et nous le ferons avec le sourire, sans crainte."

Jadis habituée des derniers tours et double championne d'Europe, la Juventus dispute les quarts de finale pour la première fois en sept années.

RETROUVAILLES

A Paris, Barcelone arrive en favori.

Le PSG n'avait plus atteint les quarts de finale depuis dix-huit ans. C'était déjà face au Barça, qu'il avait éliminé 3-2 au total des deux matches pour leur seule confrontation dans cette épreuve.

Depuis, alors que le PSG était souvent privé des fastes européens, les Catalans ont soulevé le trophée à trois reprises.

Les Parisiens attendent beaucoup de leur attaquant Zlatan Ibrahimovic, ancien du Barça où le Suédois n'a pas laissé de très grands souvenirs.

Barcelone pourra, lui, compter sur sa vedette Lionel Messi, au meilleur de sa forme. L'Argentin, quadruple Ballon d'or, a marqué pour la 19e fois de suite en Liga samedi, lors du match nul 2-2 de son équipe sur le terrain du Celta Vigo.

Le choc entre le Real Madrid et Galatasaray donnera lieu à des retrouvailles entre José Mourinho et deux joueurs avec lesquels il a beaucoup gagné, Didier Drogba et Wesley Sneijder.

Mourinho espère mener le Real a une dixième victoire dans la compétition et devenir en même temps le seul entraîneur à soulever le trophée avec trois clubs différents, après ses succès passés avec Porto (2004) et l'Inter.

L'entraîneur du Real a travaillé avec Drogba à Chelsea et Sneijder à l'Inter, lorsque le club italien a signé un magnifique triplé Coupe-championnat-Ligue des champions en 2010.

Ce match mettra aussi aux prises les deux meilleurs buteurs de la Ligue des champions cette saison : Cristiano Ronaldo pour le Real et, moins attendu, Burak Yilmaz pour Galatasaray. Tous deux ont marqué à huit reprises.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant