Ligue des champions : comment résoudre le problème des têtes de série ?

le
0
Ligue des champions : comment résoudre le problème des têtes de série ?
Ligue des champions : comment résoudre le problème des têtes de série ?

L'incertitude plane toujours sur le dessin du prochain tirage au sort de la C1. L'UEFA a même annoncé une nouvelle méthodologie quant aux têtes de série. Un polytechnicien français, Julien Guyon, s'est penché sur le sujet. Et a planché.

Alors que la Ligue des champions reprend ses droits ce mardi avec les premiers huitièmes de finale, dont le très attendu PSG-Chelsea, une incertitude plane sur ce à quoi ressemblera la prochaine édition. En effet, une polémique sur le tirage au sort de la phase de groupes a récemment poussé l'UEFA à annoncer qu'un nouveau système de désignation des têtes de série serait mis en place dès la saison prochaine.

La règle actuelle se base sur les résultats des clubs dans les compétitions européennes lors des cinq dernières années et ne tient aucun compte du classement obtenu par un club dans son championnat national. À l'inverse, le nouveau système que l'UEFA a partiellement annoncé, mais pas encore officiellement adopté, accorderait trop d'importance à ce dernier, en protégeant, par exemple, le champion de Russie plus que les clubs arrivés deuxièmes des meilleurs championnats européens (Espagne, Angleterre, Allemagne). Or, il existe un moyen simple de prendre en compte à la fois la force relative des différents championnats européens et le rang d'un club dans son championnat national.

La Ligue des champions est la plus populaire et la plus prestigieuse des compétitions interclubs de football au monde, regroupant les meilleurs clubs européens. Chaque année, 32 équipes sont qualifiées, parfois après un ou plusieurs tours préliminaires, sur la base du classement obtenu dans leur championnat national l'année précédente. Les championnats les plus relevés qualifient plusieurs clubs. Cette année par exemple, 18 pays sont représentés : Espagne (4 clubs), Angleterre (4), Allemagne (4), Portugal (3), Italie (2), France (2), Russie (2), Ukraine (1), Pays-Bas (1), Turquie (1), Belgique (1), Grèce (1), Suisse (1), Chypre (1), Bélarus (1), Suède (1), Bulgarie (1) et Slovénie (1). Le tenant du titre est qualifié d'office et, à compter de l'an prochain, le vainqueur de la Ligue Europa, l'autre compétition européenne de clubs, le sera aussi (avec une entrée en lice au moins en barrages).



Lors de la première phase de la compétition, les 32 équipes sont réparties en huit groupes de quatre. Pour ce faire, l'UEFA crée quatre pots de huit équipes, et chaque groupe est composé d'une équipe...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant