Ligue des champions: Chelsea va défier le Barça en demie

le
0
CHELSEA EN DEMI-FINALE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS
CHELSEA EN DEMI-FINALE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

par Mike Collett

LONDRES (Reuters) - Chelsea s'est qualifié mercredi pour sa sixième demi-finale en neuf ans en Ligue des champions grâce à sa victoire sur Benfica (2-1) et se mesurera dans deux semaines à l'ogre barcelonais, détenteur du trophée.

En six apparitions dans le dernier carré, Chelsea n'est parvenu qu'une seule fois en finale et l'a perdue en 2008 face à Manchester United.

Les Londoniens sont donc restés invaincus sur leur terrain en Ligue des champions cette saison, mais ont connu une petite frayeur lorsque les Portugais, réduits à dix dès la 40e minute après l'expulsion de Maxi Pereira, sont revenus au score en fin de partie.

Il a fallu une action individuelle de l'ancien de Porto Raul Mereiles dans le temps additionnel pour que les Blues se rassurent définitivement.

Bien décidés à remonter leur retard, les joueurs de Benfica s'installent d'entrée dans le camp londonien et tentent de porter le danger devant la cage de Petr Cech, notamment par Pablo Aimar.

La première occasion est cependant pour les Blues, la reprise de volée de David Luiz aux dix mètres étant contrée in extremis par Joan Capdevilla.

MAXI PEREIRA EXCLU

Les joueurs de Roberto Di Matteo pensent mettre fin à ce qui restait de suspense en bénéficiant d'un penalty logique pour une faute de Javi Garcia sur Ashley Cole. Frank Lampard transforme malgré le plongeon du bon côté d'Artur qui effleure le ballon (1-0, 21e).

Avec deux buts à remonter sur terrain adverse, la tâche des Lisboètes, déjà compliquée, devient de plus en plus délicate.

Elle s'apparente juste avant la pause à mission impossible quand le latéral droit uruguayen Maxi Pereira est expulsé après avoir écopé d'un second carton jaune pour un tacle dangereux sur Obi Mikel (40e).

Pourtant, les Portugais ne désarment pas et continuent lors de la seconde période à aller de l'avant face à une formation londonienne un peu trop calculatrice.

Benfica se procure plusieurs occasions mais sans connaître la réussite, jusqu'à la 85e minute et l'égalisation de Javi Garcia qui, sur corner, s'élève plus haut que tout le monde et redonne, de la tête, l'espoir aux siens.

Sous pression, les Blues font entrer en jeu Didier Drogba tandis que les Portugais jouent leur va-tout.

Sur un contre, Meireles échappe à Pablo Aimar et trompe du droit Artur, mettent un point final à ce court suspense.

Pascal Liétout pour le service français, édité par Tangi Salaün

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant