Ligue des champions: Chelsea domine le Barça grâce à Drogba

le
0
Ligue des champions: Chelsea domine le Barça grâce à Drogba
Ligue des champions: Chelsea domine le Barça grâce à Drogba

par Mike Collett

LONDRES (Reuters) - Un but du guerrier Didier Drogba dans les arrêts de jeu de la première mi-temps a permis à Chelsea de battre Barcelone, le tenant du titre, 1-0 en match aller des demi-finales de la Ligue des champions mercredi à Londres.

Le nouvel entraîneur italien des Blues, Roberto Di Matteo, a gagné la bataille tactique qui l'opposait à son homologue catalan Pep Guardiola en étouffant Lionel Messi et les siens dans un double filet défensif, et Drogba, seul en pointe, a fait le reste.

Lors de la conférence de presse, l'entraîneur catalan a regretté l'inefficacité offensive de ses joueurs.

"Nous nous sommes créés tellement d'occasions, jamais je n'aurais pensé que nous en aurions autant, mais nous n'avons pas pu les concrétiser contre une très belle équipe qui était particulièrement solide", a dit Guardiola.

L'entraîneur de Chelsea a tenu, lui, à saluer la vaillance de sa "vieille garde".

"Récemment encore, les gens disaient que ces garçons, cette vieille garde, étaient finis et trop vieux pour disputer deux matches; ils ont joué deux matches (contre Tottenham dimanche en Cup) en peu de temps, et ils ont donné la meilleure réponse possible sur le terrain (à leurs détracteurs)", a dit Di Matteo.

Dans l'autre demi-finale aller, le Bayern Munich avait battu mardi sur son terrain le Real Madrid 2-1.

N'eût été le soutien de tous les instants des supporters de Chelsea à leur équipe, on aurait pu aisément se croire en première mi-temps au Camp Nou plutôt qu'à Stamford Bridge, tant la domination catalane fut totale.

Face à des Blues jouant à dix derrière et laissant le seul Didier Drogba en pointe, les joueurs de Pep Guardiola ont monopolisé le ballon et multiplié les occasions de but pendant 45 minutes.

Dès la 9e minute, Andres Iniesta offre une merveille de passe à Alexis Sanchez qui parvient à lober le gardien londonien Petr Cech mais la balle vient mourir sur la transversale.

Malgré les deux digues de protection dressées devant Cech par l'entraîneur des Blues, les Catalans créent le danger.

Lionel Messi slalome comme à son habitude dans la défense adverse et sert Cesc Fabregas dont la reprise du gauche, trop molle, n'inquiète pas le gardien tchèque (17e).

Bien qu'esseulé, Drogba parvient par sa puissance à donner du fil à retordre à un axe central espagnol où Javier Mascherano et Carles Puyol ne brillent pas par leur sérénité.

BARCELONE STÉRILE

Les Catalans font tout le jeu, mais ratent aussi trop d'occasions, à l'image de Fabregas, encore une fois maladroit malgré un service millimétré de Messi (43e).

Quarante-cinq minutes, presque toutes à l'avantage des "blaugranas", mais le temps additionnel est de trop. Sur un ballon perdu par Messi, Frank Lampard, jusqu'alors transparent, écarte vers le Portugais Ramires qui dévale sur son aile gauche et adresse un centre plein de sang-froid à Droga. L'Ivoirien ajuste parfaitement Victor Valdes (1-0, 45+2).

La seconde période ressemble comme une soeur à la première dans son entame. Barcelone occupe le camp londonien, se crée des occasions mais ne les convertit pas.

Un tir d'Adriano détourné par Cech (51e) et un autre à bout portant de Sanchez qui passe au ras du poteau (57e) illustrent l'inefficacité offensive des Catalans.

A ce jeu, les tenants du titre s'énervent et deux joueurs catalans -Pedro, juste après être entré en cours de jeu à la place de Ramirez, ainsi que Sergio Busquets pour une faute sur Ramires- écopent d'un carton jaune en l'espace de cinq minutes.

Barcelone se repose excessivement sur Messi qui recherche l'exploit dans l'axe mais John Terry et Gary Cahill, impériaux, veillent au grain.

Dans un dernier rush, Pedro voit sa tentative échouer sur le poteau. Alves reprend mais son tir, symbole de la stérilité catalane, passe largement au-dessus.

Messi, lui, avait baissé de pied depuis longtemps. La flamme du feu follet argentin a d'abord vacillé, avant de s'éteindre. Aux supporters du Barça de la ranimer mardi prochain au Camp Nou.

Pascal Liétout et Benjamin Massot pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant