Ligue des champions: Chelsea a son Oscar et le Barça son Messi

le
0
LIONEL MESSI SAUVE LE BARÇA EN LIGUE DES CHAMPIONS
LIONEL MESSI SAUVE LE BARÇA EN LIGUE DES CHAMPIONS

LONDRES (Reuters) - La deuxième soirée de Ligue des champions de la semaine a tenu mercredi toutes ses promesses en termes de jeu et de suspense avec entre autres, un Barça chancelant sauvé par son héros Lionel Messi face au Spartak Moscou (3-2) et un Chelsea-Juventus (2-2) plein de saveur, de jolis buts et de rebondissements.

Les deux grosses surprises à noter sont venues de Lille et de Braga, tous deux battus à domicile.

Les champions de France 2011 ont été balayés par les Biélorusses du BATE Borisov (3-1), qui ont décroché avec panache la première victoire en C1 de l'histoire de leur club.

De leur côté, les Portugais ont été battus 2-0 par les Roumains de Cluj (2-0).

Ailleurs en Europe, le Bayern Munich a remporté à domicile ce qui se présentait déjà comme le choc du groupe F face au FC Valence (2-1) grâce à des buts signés Bastian Schweinsteiger (38e) et Tony Kroos (76e) tandis que Manchester United a assuré le service minimum à Old Trafford contre Galatasaray (1-0).

Mais sans faire offense à ces grands d'Europe, les deux matches qu'il fallait regarder mercredi soir étaient bien Chelsea-Juventus (2-2) et FC Barcelone-Spartak Moscou (3-2).

Si la première rencontre entre le dernier vainqueur de l'épreuve et le champion en titre italien était annoncée comme une affiche incontournable, peu de gens auraient parié sur le caractère alléchant de la seconde.

Mais pour son premier match en C1 sans Pep Guardiola, le grand Barça a tremblé.

Bien lancés par l'ouverture du score par Cristian Tello dès la 14e minute de jeu, les Catalans ont par la suite connu un véritable trou d'air en encaissant d'abord un but contre leur camp signé Daniel Alves (29e), puis un second après un contre terrible mené à toute vitesse par Rômulo (58e).

Touché mais pas coulé, le Barça s'en est alors remis au meilleur buteur des quatre dernières éditions de la Ligue des champions pour revenir dans le match et inscrire deux buts en à peine neuf minutes (71e et 80e).

OSCAR BRILLE DE MILLE FEUX

"Nous méritions de gagner ce soir mais c'était dur", a reconnu Lionel Messi juste avant de regagner les vestiaires du Nou Camp.

"Les choses se sont un peu compliquées mais finalement, nous avons maintenu une certaine pression sur eux et nous avons réussi à inverser la tendance", a ajouté l'international argentin.

Si le public du Barça a eu quelques émotions, celui de Stamford Bridge n'a pas été non plus en reste.

Enchantés par le talent de ses deux dernières recrues phares, Eden Hazard et Oscar, les supporters des Blues ont fait plus ample connaissance mercredi soir avec le second, qui en à peine trois minutes a marqué deux superbes buts à l'un des meilleurs gardiens du monde, Gianluigi Buffon (31e et 33e).

Acheté une trentaine de millions d'euros, Oscar a en effet brillé de mille feux et fait quelque part oublier le départ cet été de l'homme qui avait pour habitude de débloquer les situations pour Chelsea en Ligue des champions: Didier Drogba.

Menant 2-0 après un peu plus d'une demi-heure de jeu, les hommes de Roberto Di Matteo n'ont pas su gérer cette avance confortable et ont vu revenir très tôt dans la partie le champion d'Italie, invaincu la saison dernière en championnat.

Le premier à remettre les Italiens dans le droit chemin fut le Chilien Arturo Vidal, qui d'une frappe aux vingt mètres a su tromper la vigilance de Petr Cech (38e).

Le second fut Fabio Quagliarella, qui après un appel en profondeur de toute beauté a pris à revers toute la défense anglaise pour arracher l'égalisation en fin de rencontre (80e).

Dans l'autre match du groupe E, le Shakhtar Donetsk a pris le dessus sur le FC Nordsjälland (2-0) pour s'adjuger la tête de la poule.

Dans le groupe G, celui du FC Barcelone, le Celtic Glasgow et Benfica se sont neutralisés sur un score nul et vierge.

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant