Ligue des champions: Benzema et Higuain sortent les griffes

le
0
LE SURSAUT DE GONZALO HIGUAIN ET KARIM BENZEMA FACE Á GALATASARAY
LE SURSAUT DE GONZALO HIGUAIN ET KARIM BENZEMA FACE Á GALATASARAY

par Iain Rogers

MADRID (Reuters) - Cibles de critiques répétées cette saison, les attaquants du Real Madrid Karim Benzema et Gonzalo Higuain ont prouvé mercredi soir contre Galatasaray, en quart de finale aller de la Ligue des champions, qu'ils savaient marquer des buts.

Les deux avants-centres ont chacun inscrit un but lors de la victoire 3-0 du Real à Santiago Bernabeu et permis à leur club de mettre un pied en demi-finale, en attendant le match retour en Turquie mardi prochain.

Le Français a marqué à la 29e minute sur un centre de Michael Essien avant de céder sa place en milieu de deuxième période à l'Argentin, lequel a trouvé à son tour les filets sur un coup franc de Xabi Alonso.

A ces deux buts s'ajoute celui de Cristiano Ronaldo qui, lui, est épargné par les critiques compte tenu de son rendement habituel et de son statut de meilleur buteur de la compétition avec neuf réalisations.

"Higuain et Benzema ont marqué, et c'est une bonne chose pour leur confiance", les a félicité leur entraîneur, José Mourinho, en conférence de presse après le match.

"Mais même s'ils ne l'avaient pas fait, j'aurais été ravi du travail qu'ils ont fait aujourd'hui", a ajouté le technicien portugais, qui a bon espoir de mener le Real à un dixième sacre européen.

La petite forme du duo d'attaquants cette année explique en partie pourquoi les champions d'Espagne ont perdu quasiment toute chance de remporter la Liga pour la deuxième année de suite. Ils accusent un retard de 13 points sur le FC Barcelone.

"DÉTENDUS"

La saison dernière, à la même époque, Karim Benzema et Gonzalo Higuain avaient inscrit respectivement 14 et 17 buts. Cette année, ils n'en sont qu'à huit pour l'ancien Lyonnais et onze pour l'international argentin.

Karim Benzema est également en panne avec les Bleus, ses deux derniers buts remontant à un match amical contre l'Estonie en juin dernier. Sa maladresse lui a valu les sifflets du Stade de France fin mars, lors de la défaite 1-0 contre l'Espagne.

"Nous sommes détendus", a toutefois assuré Gonzalo Higuain aux journalistes mercredi soir. "L'entraîneur nous a déjà dit qu'ils ne nous avait jamais mis la pression pour qu'on marque des buts", a-t-il ajouté.

Karim Benzema lui a fait écho : "Nous avons disputé un grand match et je suis toujours content quand on gagne. J'ai aussi réussi à marquer. C'est une très bonne chose pour moi et pour le club."

La soirée aurait été parfaite pour le Real si le défenseur et capitaine Sergio Ramos et le milieu de terrain Xabi Alonso n'avaient pas chacun écopé d'un carton jaune, synonyme de suspension automatique pour un match.

Au moins cette sanction leur permettra-t-elle de remettre le compteur des cartons à zéro en vue des demi-finales.

A condition de finir la semaine prochaine le travail entamé à Santiago Bernabeu.

Simon Carraud pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant