Ligue des Champions : Bayern, Lyon, APOEL... Ces barragistes dont doit s'inspirer l'AS Monaco

le
0
Ligue des Champions : Bayern, Lyon, APOEL... Ces barragistes dont doit s'inspirer l'AS Monaco
Ligue des Champions : Bayern, Lyon, APOEL... Ces barragistes dont doit s'inspirer l'AS Monaco

Après sa victoire contre Tottenham ce mardi (2-1), Monaco a assuré la première place du groupe E et sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Avant l’ASM, cinq clubs ont réalisé l’exploit d’atteindre au moins les quarts de finale de la C1 en étant issu des barrages.

Lyon en 2009-2010   Le premier exemple est un autre club français, Lyon. Après sept titres de champion d’affilée entre 2002 et 2008, l’OL avait terminé l’exercice 2008-09 à la troisième place, laissant Bordeaux mettre fin à l’hégémonie des hommes de Jean-Michel Aulas. La saison suivante, les Gones avaient affronté Anderlecht lors des barrages de la Ligue des Champions, les premiers de l’histoire, et s’étaient qualifiés facilement pour la phase de groupes (8-2 sur les deux matchs). Placés dans le pot 2, les Lyonnais avaient hérité de Liverpool, la Fiorentina et Debrecen dans le groupe E et terminé deuxièmes derrière les Italiens. Les hommes de Claude Puel s’étaient ensuite défaits du Real Madrid en huitièmes de finale (2-1 sur les deux matchs) avant d’éliminer Bordeaux (3-2 sur les deux matchs), prenant ainsi leur revanche sur le championnat. L’aventure s’arrêtera finalement en demi-finale face au Bayern Munich (0-4 sur les deux matchs), mais ça reste la plus belle performance d’un club français en C1 depuis... Monaco et sa finale perdue contre Porto en 2004.   Tottenham en 2010-11   Au terme de la saison 2009-10, Tottenham avait terminé quatrième de Premier League et s’était qualifié ainsi pour les barrages de la prochaine édition de la Ligue des Champions. Les Spurs y avaient affronté les Young Boys de Berne et s’en étaient sorti après un score final de 6-3 sur l’ensemble des deux matchs, malgré une défaite 3-2 à l’aller. Tiré dans le chapeau 3, les coéquipiers de Gareth Bale étaient tombés dans le groupe du champion en titre, l’Inter Milan, avec le Werder Brême et le FC Twente. Ils avaient terminé premiers de leur groupe devant les Nerazzurri et rencontré l’autre équipe de Milan en huitièmes de finale. Les Spurs l’avaient emporté 1-0 sur l’ensemble des deux matchs grâce à un but de Peter Crouch à l’aller, mais n’avaient pas dépassé le stade des quarts de finale, défaits par le Real Madrid (5-0 sur l’ensemble des deux matchs). C’est à ce jour la meilleure performance de Tottenham en Ligue des Champions.   APOEL Nicosie en 2011-2012   C’est sans doute le plus gros exploit de cette liste. Tout juste champion de Chypre pour la 21ème fois de son histoire, l’APOEL Nicosie avait débuté sa campagne de Ligue des Champions au deuxième tour de qualification. Il était finalement arrivé en phase de poules au terme de trois double-confrontations, face aux Albanais du Skënderbeu Korçë (6-0 sur les deux matchs), aux Slovaques du Slovan Bratislava (2-0 sur les deux matchs) et aux Polonais du Wisla Cracovie en barrages (3-2 sur les deux matchs). Dans le groupe du Zénith Saint-Pétersbourg, du FC Porto et du Shakhtar Donetsk, les Chypriotes avaient bouclé la phase de poules en tête à la surprise générale, devant les Russes. Ils avaient défié l’Olympique Lyonnais en huitièmes de finale et s’étaient qualifiés au terme d’une séance de tirs aux buts (1-1 sur les deux matchs, 4-3 TAB), mais n’avaient pas franchi le stade des quarts de finale après leurs deux défaites face au Real Madrid (8-2 sur les deux matchs). Les Chypriotes avaient tout de même réalisé l’un des plus beaux exploits de ces dernières années en C1, disputant plus de matchs (16) que le futur vainqueur, Chelsea (13).   Malaga en 2012-13   Etonnant quatrième de l’édition 2011-12 de la Liga, Malaga décrochait son ticket pour les barrages de la Ligue des Champions. Les Espagnols y avaient affronté le Panathinaïkos et s’étaient qualifiés pour la phase de poules, grâce à une victoire 2-0 à l’aller (0-0 au retour). Placés dans le pot 4, les Andalous étaient tombés du Milan AC, du Zénith Saint-Pétersbourg et d’Anderlecht pour terminer premiers de leur groupe, avec quatre points d’avance sur leur dauphin milanais et sans aucune défaite. Les hommes de Manuel Pellegrini s’étaient retrouvés face au FC Porto en huitièmes de finale et s’étaient imposés 2-1 sur l’ensemble des deux matchs, après une victoire 2-0 au match retour. Malheureusement, l’épopée s’était achevé en quart de finale après une défaite 3-2 au match retour (0-0 à l’aller) contre le Borussia Dortmund, futur finaliste. Comme Tottenham deux saisons plus tôt, Malaga aura signé sa meilleure performance en Ligue des Champions cette saison-là.   Bayern Munich en finale en 2011-12   Oui, le Bayern Munich a aussi connu les barrages de la Ligue des Champions. Et ça ne leur a pas moins réussi, bien au contraire. Les Bavarois restaient pourtant sur une saison 2010-11 décevante en championnat, prenant seulement la troisième place derrière le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen. Après s’être facilement défaits du FC Zürich (3-0 sur les deux matchs), les hommes de Jupp Heynckes étaient sortis premiers d’un groupe composé de Naples, Manchester City et Villarreal et s’étaient qualifiés pour les huitièmes de finale. Malgré la défaite 1-0 à l’aller, l’ogre munichois avait croqué les Suisses du FC Bâle au match retour (7-0). Les Allemands s’étaient ensuite débarrassés de Marseille en quart de finale (4-0 sur les deux matchs) et du Real Madrid en demies (3-3 sur les deux matchs, 3-1 TAV) avant d’échouer en finale, Chelsea s’offrant son premier titre en C1 (1-1, 3-4 TAB). Vainqueur l’année suivante face à Dortmund (2-1), le Bayern revenait de loin.    
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant