Ligue des champions: Barcelone met un pied en quarts de finale

le
0
LE BARÇA DOMINE LE BAYER EN LIGUE DES CHAMPIONS
LE BARÇA DOMINE LE BAYER EN LIGUE DES CHAMPIONS

LEVERKUSEN, Allemagne (Reuters) - Le FC Barcelone, tenant du titre, a pris mardi une sérieuse option sur la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions grâce à sa victoire en Allemagne face au Bayer Leverkusen (3-1).

Le doublé du Chilien Alexis Sanchez et le but de Lionel Messi permettront au Barça d'aborder la manche retour au Camp Nou, le mercredi 7 mars, dans les meilleures dispositions.

Distancés dans le championnat espagnol, avec dix points de retard sur le Real Madrid, les Catalans peuvent trouver sur le continent un motif de consolation, avec ce 13e match consécutif sans défaite en Ligue des champions.

"Ce n'est pas plié. Nous avons un pied dans le tour suivant, mais on ne peut pas se permettre de se relâcher à domicile", a prévenu Alexis Sanchez après la rencontre.

En dépit de l'avance acquise en Allemagne, Pep Guardiola, le technicien barcelonais, refuse de mettre au repos Lionel Messi, sa carte maîtresse, lors de la seconde manche.

"Pourquoi?" a-t-il demandé aux journalistes. "Les gens veulent voir des joueurs comme lui sur le terrain. Sa vie, c'est le football", a-t-il dit.

ENTRE LES JAMBES DE BERND LENO

Barcelone a pris l'avantage à la 41e minute de jeu. Depuis le centre du terrain, le maître à jouer argentin Lionel Messi lance alors Alexis Sanchez, qui se précipite seul vers le but adverse avant d'envoyer la balle entre les jambes de Bernd Leno.

Mais les Catalans gâchent cet avance dès le retour des vestiaires. Vedran Corluka parvient à centrer, malgré la présence d'Eric Abidal, et trouve la tête du Tchèque Michal Kadlec (52e).

Privés du vétéran Michael Ballack, blessé, les Allemands encaissent un nouveau but à peine trois minutes plus tard. La deuxième réalisation barcelonaise est une photocopie de l'ouverture du score, à ceci près que la passeur se nomme cette fois Cesc Fabregas.

A deux minutes de la fin du temps réglementaire, Lionel Messi inscrit du pied gauche sa septième réalisation en Ligue des champions depuis le début de la saison, prenant au passage seul la tête du classement des buteurs.

L'équation s'annonce désormais compliquée pour le club allemand: le Bayer devra inscrire au moins trois buts dans l'antre du Barça pour espérer se qualifier pour les quarts de finale.

Après la défaite, le défenseur de Leverkusen Vedran Corluka s'est montré pour le moins pessimiste: "Pour être honnête, je crois que le match est joué", a dit le Croate.

Dans l'autre rencontre disputée mardi, Lyon a dû se contenter à domicile d'une victoire étriquée 1-0 face à l'APOEL Nicosie, l'invité surprise des huitièmes de finale.

Ce mercredi, le choc des huitièmes de finale opposera le Milan AC à Arsenal au stade San Siro (coup d'envoi à 19h45 GMT). Les Russes du Zénith Saint-Pétersbourg et les Portugais du Benfica Lisbonne retrouveront eux aussi les joutes européennes (17h00

GMT).

Karolos Grohmann; Simon Carraud pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant