Ligue des Champions (8eme de finale retour) : Le Real Madrid a tremblé à Naples avant que Sergio Ramos le tire d'affaire

le
0
Ligue des Champions (8eme de finale retour) : Le Real Madrid a tremblé à Naples avant que Sergio Ramos le tire d'affaire
Ligue des Champions (8eme de finale retour) : Le Real Madrid a tremblé à Naples avant que Sergio Ramos le tire d'affaire

Bousculé en première période et logiquement mené à la pause par des Napolitains qui ont ensuite plongé physiquement, le Real Madrid s'est extirpé du piège grâce à deux coups de tête de Sergio Ramos (1-3). Le tenant du titre est ainsi qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

 

Le debrief

C'est la marque des grandes équipes, et celle des grands joueurs. Comme attendu, le Real Madrid n'a pas eu la partie facile à Naples en huitième de finale retour de la Ligue des Champions (1-3). Mais quand il traversait une zone d'intenses turbulences, quand Naples n'était plus qu'à un but de la qualification après avoir logiquement bouclé la première période en tête au tableau d'affichage, il en est sorti sur deux coups de pied arrêtés. Il s'en est remis pour ça à son capitaine Sergio Ramos, d'abord buteur avant de provoquer le csc de Dries Mertens, qui avait ouvert le score pour le Napoli. Les Merengue ont même mis un point d'honneur en fin de match à s'imposer exactement sur le même score qu'à l'aller et ont validé leur ticket pour les quarts de finale de la compétition, dont ils sont tenants du titre. Logique sur l'ensemble des deux rencontres, même si l'écart global (6-2) ne reflète pas ce qui s'est produit sur le terrain.

Parce que les hommes de Maurizio Sarri ont réalisé un immense premier acte, au bout duquel ceux de Zinedine Zidane n'étaient pas malheureux de n'être menés que d'un but. Impressionnants sur leur pressing tout-terrain, brillants dans la transition défense-attaque, inspirés aux abords de la surface adverse, les Napolitains ont surfé sur l'ambiance de folie qui régnait dans San Paolo, quasiment plein trois heures avant le coup d'envoi, pour pousser les visiteurs dans leurs derniers retranchements. Ils avaient fait la moitié du chemin après 24 minutes, ils n'ont jamais réussi à accomplir la deuxième partie du contrat. La faute à leur baisse de régime physique suite à l'énorme débauche d'énergie consentie pendant les 45 premières minutes. La faute surtout à un Real plein d'expérience, habitué à gérer ce type de matchs et que rien ne pouvait ébranler pour de bon. Au mieux, le Napoli a fait vaciller les Madrilènes. Mais il en fallait plus pour les faire tomber. Et ce plus, il ne l'avait pas.

Le film du match

14eme minute

K.Koulibaly sert Insigne entre les lignes et l'attaquant napolitain se retourne sur son contrôle. A près de 30 mètres, il arme une frappe sans élan vicieuse. Elle ne prend pas la direction du cadre, mais K.Navas, tout près d'être surpris par le rebond, dévie en corner.

24eme minute (1-0)

Combinaison parfaite du Napoli, initiée par Insigne qui trouve un relais avec Hamsik. Le capitaine du club de Campanie transmet en une touche à Mertens, qui s'emmène le ballon du droit et conclut d'une frappe croisée du gauche pour battre K.Navas.

29eme minute

Benzema lance dans la profondeur C.Ronaldo, parti dans le dos de la défense. L'attaquant portugais efface K.Koulibaly et Reina, qui se télescope, et n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Mais il ne redresse pas suffisamment son tir, le poteau repoussant sa tentative.

38eme minute

Les Napolitains construisent sur le côté droit et un contre favorable, suite à un duel Allan-Kroos, profite à Mertens dans la surface madrilène. Sans contrôle, le premier buteur du match adresse une frappe croisée en pivot. K.Navas est battu, mais il est sauvé par son poteau droit.

41eme minute

Décalé sur la gauche, Insigne temporise avant de servir Hamsik dans la surface. Dans un angle très fermé, le Slovaque frappe fort du gauche en direction du but. K.Navas n'a pas bougé de son premier poteau et repousse cette tentative.

51eme minute (1-1)

Corner sur la gauche pour le Real Madrid. Kroos enroule son centre et S.Ramos s'envole au-dessus de tout le monde pour couper la trajectoire. Le capitaine madrilène égalise d'une tête décroisée imparable pour Reina.

57eme minute (1-2)

Corner sur la droite pour le Real Madrid. Kroos le tire sortant et S.Ramos s'impose à nouveau dans les airs pour reprendre de la tête. Reina semble sur la trajectoire, mais Mertens dévie de la tête vers la lucarne et trompe son propre gardien.

83eme minute

K.Koulibaly repousse comme il peut un centre au cordeau d'Isco et ça profite à Carvajal. Le latéral espagnol devance A.Diawara, passe un coup du sombrero au défenseur sénégalais et enchaîne sur une volée du gauche à six mètres. Ça frôle la barre transversale de Reina.

91eme minute (1-3)

Marcelo lance C.Ronaldo en profondeur dans la surface. L'attaquant portugais frappe en première intention et Reina repousse à son premier poteau. Le ballon revient sur Morata, qui devance Hysaj pour pousser le ballon dans le but vide.

Tops et flops

TOP 3

Déjà quand il y avait le feu dans la maison Real, S.RAMOS était l'un des seuls à tenir la baraque, par ses interventions précieuses et sa sérénité dans la relance. Le capitaine madrilène a définitivement éteint l'incendie qui couvait de deux coups de tête en cinq minutes. Une bête de compétition.

KROOS avait aussi surnagé lors de la première période, lorsque son équipe prenait le bouillon au milieu, et il avait permis de ressortir de temps à autre les ballons par sa faculté à les conserver haut sur le terrain. Ce sont deux de ses corners qui ont fait basculer la rencontre en faveur du Real Madrid, après avoir marqué au match aller. Essentiel, comme d'habitude.

Impressionnant d'activité à la récupération, brillant dans la construction du jeu et juste dans ses transmissions vers l'avant, A.DIAWARA a rendu une excellente copie. Même quand son équipe a baissé de pied physiquement, il a maintenu un même niveau de performance. Un match-référence pour le milieu guinéo-italien du Napoli.

FLOP 3

Heureusement pour C.RONALDO, son énorme raté en première période sera resté sans conséquence pour le Real Madrid. Mais le champion d'Europe 2016 avec le Portugal a passé une soirée très compliquée, tant il n'a jamais pesé sur les événements. Peu inspiré, il vendangé même les gestes techniques les plus faciles et n'a pas toujours aidé les siens dans le travail défensif.

Des relances approximatives, une incapacité à se sortir du pressing adverse, des interventions défensives douteuses : MARCELO n'a pas franchement rassuré dans sa faculté à tenir son couloir au très haut niveau européen. Surtout que quand il est aussi discret offensivement, il devient un poids plus qu'un atout pour son équipe.

Certes HAMSIK a initié des mouvements offensifs géniaux, comme sur l'ouverture du score, et il a multiplié les inspirations de classe. Mais il a gâché de belles occasions de but, mal négocié trop de situations et perdu le ballon qui amène l'égalisation madrilène dans une zone dangereuse. Il n'était pas le patron attendu par le Napoli.

Monsieur l'arbitre au rapport

Cüneyt Cakir s'est parfois laissé abuser par l'expérience des joueurs du Real Madrid, qui ont tout pour calmer la furia napolitaine en première période. L'arbitre turc a aussi oublié un penalty évident pour une faute de Lucas Vazquez sur Dries Mertens. Une prestation en demi-teine pour lui.

La feuille de match

Ligue des Champions (8eme de finale retour) / NAPLES - REAL MADRID : 1-3

San Paolo (65 000 spectateurs environ)

Temps frais - Pelouse en excellent état

Arbitre : M.Cakir (Turquie, 4)

Buts : Mertens (24eme) pour Naples - S.Ramos (51eme), Mertens (57eme csc) et Morata (91eme) pour le Real Madrid

Avertissements : Allan (55eme) et A.Diawara (89eme) pour Naples

Expulsion : Aucune

Naples

Reina (5) - Hysaj (5), R.Albiol (5), K.Koulibaly (6), Ghoulam (5) - Allan (6) puis Rog (56eme), A.Diawara (7), Hamsik (cap) (5) puis Zielinski (75eme) - Callejon (5), Mertens (7), Insigne (6) puis Milik (70eme)

N'ont pas participé : Rafael (g), Maggio, Maksimovic, Jorginho

Entraîneur : M.Sarri

Real Madrid

K.Navas (5) - Carvajal (5), Pepe (5), S.Ramos (cap) (8), Marcelo (4) - Modric (6) puis Isco (80eme), Casemiro (6), Kroos (7) - Bale (6) puis Lucas Vasquez (68eme), Benzema (5) puis Morata (77eme), C.Ronaldo (4)

N'ont pas participé : K.Casilla (g), Nacho, J.Rodriguez, Danilo

Entraîneur : Z.Zidane

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant