Ligue 1: une dernière journée pleine d'enjeux

le
0
Ligue 1: une dernière journée pleine d'enjeux
Ligue 1: une dernière journée pleine d'enjeux

PARIS (Reuters) - Pas moins de 14 clubs auront quelque chose à jouer dimanche lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1: deux équipes se disputeront le titre, quatre feront la course à l'Europe et huit autres prieront pour ne pas accompagner Auxerre à l'étage inférieur.

L'épilogue de la saison 2011-2012 promet donc son lot de suspense et d'émotions, avec en tête d'affiche, l'explication finale entre Montpellier et le Paris Saint-Germain pour le titre de champion de France.

A la veille de cette ultime soirée de championnat, la balance penche nettement en faveur des hommes de René Girard puisque ces derniers comptent trois points d'avance sur leurs rivaux parisiens avant de se déplacer à Auxerre, déjà assuré d'évoluer en Ligue 2 la saison prochaine.

Ce confort arithmétique signifie qu'en cas de victoire ou de match nul, les Héraultais décrocheront en Bourgogne le premier titre de champion de France de l'histoire du club de Louis Nicollin, créé en 1974.

Dans les rangs parisiens, même si certains osent encore croire à une défaillance du leader, tout autre résultat qu'une victoire face à Lorient, à la lutte pour le maintien, est interdit.

Doté de moyens colossaux depuis l'arrivée de nouveaux propriétaires qataris il y a près d'un an, le PSG a énormément investi cette saison, 104 millions d'euros précisément, pour redorer son blason et décrocher une couronne hexagonale qui le fuit depuis 1994.

Mais malgré tout l'argent dépensé et une envie incommensurable de tutoyer à nouveau les sommets, le PSG risque fort de se heurter à la détermination de Montpellier, un leader qui a rarement craqué cette saison dans les grands rendez-vous.

PARFUM D'EUROPE À GEOFFROY-GUICHARD

Symbole de la compétition qui aura existé tout au long de la saison entre Montpelliérains et Parisiens, deux de leurs joueurs vont se disputer dimanche un autre titre à distance, celui de meilleur buteur du championnat puisqu'à l'aune de cette 38e journée, Olivier Giroud et Nenê comptent chacun 21 réalisations.

Avec une équipe de Lille assurée de terminer troisième et de disputer les barrages de la Ligue des champions et deux tickets pour la Ligue Europa déjà distribués aux vainqueurs des coupes hexagonales (Marseille et Lyon), il reste donc une seule et unique place à pourvoir pour la "petite Coupe d'Europe" la saison prochaine.

Quatre équipes sont en lice pour décrocher ce précieux sésame, avec un léger avantage à Bordeaux, qui compte un point d'avance sur Saint-Etienne et Rennes, et deux sur Toulouse.

Pour pimenter cette course à quatre, Bordeaux se déplacera chez les Verts ce qui signifie qu'en cas de match nul, Rennes et Toulouse, qui affrontent à domicile deux candidats au maintien, respectivement Dijon et Ajaccio, pourraient coiffer au poteau les deux adversaires de Geoffroy-Guichard.

En bas du classement, huit équipes trembleront vraisemblablement jusqu'au bout.

Dijon, 19e, est le plus en danger avec 36 points qui rendent une victoire impérative. Mais devant lui, deux unités seulement séparent Valenciennes, 12e avec 40 points, d'Ajaccio, 18e.

Les autres équipes concernées sont Nice, Lorient et Sochaux, qui comptent 39 points, suivis par Brest, Caen et Ajaccio, tous nantis de 38 points.

Hasard du calendrier, Valenciennes et Caen sont amenés à se rencontrer tandis que dans les autres rencontres, Nice se rend à Lyon, Sochaux accueille Marseille et Brest se déplace sur la pelouse d'Evian-Thonon-Gaillard.

Les trois derniers clubs engagés disputeront leur maintien face à des équipes qui auront elles aussi beaucoup à gagner ou à perdre: le PSG pour Lorient, Rennes pour Dijon et Toulouse pour Ajaccio.

Olivier Guillemain, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant