Ligue 1: un Rennes-Lille au parfum d'Europe

le
0
RENCONTRE DÉCISIVE POUR RENNES FACE À LILLE
RENCONTRE DÉCISIVE POUR RENNES FACE À LILLE

par Pierre-Henri Allain

RENNES (Reuters) - La rencontre qui opposera dimanche soir au Stade de la route de Lorient le champion de France en titre au Stade Rennais pourrait bien s'avérer décisive pour l'avenir des deux équipes dans la course aux places d'honneur en fin de saison.

Septièmes au classement avec 39 points au compteur et six longueurs de retard sur les Lillois, troisièmes, les Bretons sont dans l'obligation de s'imposer s'ils veulent rester dans le coup pour une qualification pour l'Europe l'année prochaine.

Au-delà de cet enjeu sportif et comptable, les hommes de Frédéric Antonetti auront également à coeur d'effacer la claque reçue le week-end dernier à Geoffroy Guichard face à Saint-Etienne (4-0).

Minimisant la portée de cette cuisante défaite, l'entraîneur rennais se refuse à voir dans la confrontation face à Lille un enjeu particulier, admettant seulement l'impact qu'aura le résultat sur le moral de ses troupes.

"Nous n'avons pas encore trouvé cette régularité dans la performance qui fait que les équipes finissent en haut du championnat. Depuis quatre ans, on s'est rapproché des ténors, maintenant, il faut franchir la dernière étape pour passer devant, c'est difficile", préfère-t-il analyser.

Capable de faire trembler les meilleures équipes, Rennes souffle encore trop souvent le chaud et le froid mais pour son entraîneur, le groupe en a conscience et progresse sur ce plan-là.

"Il y a une impatience mais on est sur le bon chemin, avec des hauts et des bas", relativise Frédéric Antonetti qui insiste sur "la concentration et la détermination" pour améliorer les performances de son équipe.

"On a un jeu à risques cette année et il faut trouver un équilibre. On dispute des matches ouverts où il faut savoir concéder des occasions mais il faut aussi gagner en efficacité", remarque-t-il.

LILLE À SIX POINTS DU LEADER PARISIEN

Face à Lille, le groupe rennais affiche quasiment complet mais la concurrence ne simplifie pas forcément les choix de son entraîneur. "Il y a trois joueurs de trop", admet d'ailleurs le technicien corse, pointant à la fois la défense, le milieu et l'attaque.

"Je ne m'en plains pas, cela peut être une source de progrès. Ce sont les joueurs qui s'en plaignent", souligne-t-il.

La défense bretonne, pour faire oublier les pâles prestations de Kader Mangane, pourrait être sensiblement remaniée avec une charnière centrale composée de Jean- Armel Kana-Biyik, remis d'une tendinite au genou, et d'Onyekachi Apam, qui a rejoint l'effectif après avoir été touché à la cuisse face à Marseille.

Egalement blessé à la cuisse, Jonathan Pitroipa est quant à lui très incertain et pourrait être remplacé par Razak Boukari pour compléter une ligne d'attaque qui pourra en revanche compter sur Jirès Kembo et Mevlüt Erding.

Pour Rudi Garcia, l'entraîneur du LOSC, après deux victoires consécutives à l'extérieur, l'objectif est simple: poursuivre cette bonne série et empocher trois points supplémentaires à Rennes.

"Neuf points sur neuf à l'extérieur, ce serait exceptionnel", savoure t-il à l'avance, alors que Lille a profité de son match en retard cette semaine pour revenir à six points du leader parisien et à cinq longueurs de son dauphin montpelliérain.

"Nous allons faire en sorte de bien gérer notre troisième déplacement d'affilée. Bien entendu, physiquement, ça peut jouer. On a donc demandé aux joueurs d'être très vigilants concernant la récupération invisible."

Pour ce troisième déplacement, l'infatigable milieu de terrain lillois Florent Balmont est toutefois incertain, tout comme Aurélien Chedjou et surtout le défenseur Franck Béria, touché au mollet.

Lille pourra compter en revanche à la pointe de son attaque sur l'ancien Brestois Nolan Roux, très en forme en ce moment avec cinq buts inscrit en autant de rencontres.

Avec Pierre Savary à Lille, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant