Ligue 1: un PSG frustré mais qui ne s'affole pas

le
0
UN PSG FRUSTRÉ MAIS PAS INQUIET
UN PSG FRUSTRÉ MAIS PAS INQUIET

par Olivier Guillemain

CLAIREFONTAINE, Yvelines (Reuters) - Le Paris Saint-Germain, toujours en quête d'une première victoire en Ligue 1 après deux journées, ne s'inquiète pas outre mesure malgré un léger sentiment de "frustration" au sein du groupe.

Les deux premières sorties en championnat du club de la capitale, deux matches nuls à Montpellier et contre Ajaccio, ont laissé un goût amer au nouvel entraîneur Laurent Blanc.

Cette impression désagréable est d'autant plus forte que, pendant que son équipe piétinait, les autres cadors, Lyon, Monaco et Marseille, assuraient avec deux succès.

"La concurrence, on la regarde, effectivement. Après deux journées, il y a des équipes mieux préparées que nous mais bon, on le savait", a expliqué Blanc vendredi en conférence de presse.

"Au niveau des points, on a une frustration. On ne mérite pas six points, c'est certain, mais quatre, sans faire offense à Ajaccio", a ajouté le successeur de Carlo Ancelotti en faisant référence aux 38 tirs de son équipe contre les Corses, dimanche au Parc des Princes, pour un seul but marqué par Edinson Cavani.

"On ne va pas pleurer. Il y a un peu d'urgence à prendre des points mais vous savez, le championnat est assez long", s'est empressé de tempérer l'entraîneur parisien, qui dit "réfléchir beaucoup en ce moment à comment trouver le meilleur équilibre d'équipe".

"On sens qu'on monte en puissance et j'espère que ça va se vérifier au niveau des points et du classement aussi. Petit à petit, notre déficit de préparation va disparaître. Je pense qu'on va monter en puissance et marquer beaucoup de buts, aussi."

Son milieu de terrain Thiago Motta, invité également à s'exprimer devant la presse, estime lui aussi que le PSG est sur le bon chemin et reste perméable à la pression, avant d'affronter Nantes, dimanche à la Beaujoire.

"ILS N'AURONT PAS D'EXCUSES, COMME NOUS"

"Lors de nos deux derniers matches, nous avons bien joué, surtout en deuxième mi-temps. On s'est procuré beaucoup d'occasions, malheureusement nous ne les avons pas converties mais nous sommes en bon chemin, sur la bonne route", a expliqué l'international italien.

"Nous devons faire le nécessaire pour changer la donne. On a déjà concédé deux nuls, cela nous a surpris. Dimanche, il faut changer ça, enchaîner les matches et les victoires", a-t-il suggéré.

Pour l'ancien joueur du FC Barcelone et de l'Inter Milan, ce PSG version 2013/14 est encore largement perfectible et Laurent Blanc travaille actuellement "à trouver l'équilibre qu'il a manqué l'année dernière" avec Carlo Ancelotti.

"Il reste beaucoup de choses à améliorer, notamment dans les phases de jeu où on n'a pas la possession. Il faut aussi qu'on récupère le ballon plus rapidement", a dit Thiago Motta dans un premier temps.

"Quand les équipes défendent beaucoup, ce type de stratégie nous fait mal. A nous, donc, d'éviter de prendre le premier but car une fois que nous sommes menés au score, l'adversaire peut reculer. Il faut qu'on soit vigilant sur ça", a-t-il complété.

Prié de dire si le groupe parisien se sentait déjà dans une situation d'urgence, l'Italien a déclaré que c'était le lot des grandes équipes au quotidien, à n'importe quel moment de la saison et quels que soient les résultats.

"Dans une équipe comme le PSG, la pression est une constante. C'est une équipe qui lutte pour le titre et on ne peut pas se permettre de perdre des points", a-t-il répondu.

"Les joueurs de l'AS Monaco subissent la même pression que nous. Monaco s'est construit une très belle équipe. Ils n'auront pas d'excuses, comme nous."

"Aujourd'hui, ils ont six points, ils sont peut-être un peu plus tranquilles mais dès qu'ils perdront ou feront un mauvais match, les critiques seront sévères, vous verrez. S'ils disent qu'ils n'ont pas de pression, croyez-moi, c'est un vilain mensonge", a-t-il conclu.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant