Ligue 1: un Bordeaux-Lyon à double tranchant

le
0
UN MATCH BORDEAUX-LYON QUI LAISSERA DES TRACES
UN MATCH BORDEAUX-LYON QUI LAISSERA DES TRACES

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - La rencontre prévue dimanche entre Bordeaux et Lyon laissera forcément des traces, avec d'un côté une équipe girondine en pleine phase ascendante et de l'autre un club rhodanien soucieux de ne pas être lâché dans la course au podium.

En championnat, Lyon reste sur une défaite à domicile, face à Caen (2-1), tandis que Bordeaux a fait plein de confiance le week-end dernier en s'imposant à Lille au terme d'un match épique conclu sur le score de 5-4.

L'enjeu de ce match comptant pour la 24e journée de Ligue 1, s'il en sort un vainqueur, sera à double tranchant.

Une victoire des Bordelais les ramènerait en effet à trois points des Rhodaniens, pour qui un succès en terre girondine les relancerait dans la course aux places pour la Ligue des champions.

"Il ne faut pas précipiter les choses même si on est sur une bonne dynamique. Lyon arrive comme un match charnière pour nous, cela va nous permettre de voir si on peut continuer à regarder vers l'avant", confirme la nouvelle recrue bordelaise et homme fort du moment, Ludovic Obraniak.

L'ancien Lillois, qui n'oublie pas que Bordeaux a été récemment éliminé de la Coupe de France par ces mêmes Lyonnais, estime que ce match est capital pour l'avenir.

"On a à coeur de revoir la copie du match de Coupe de France où on n'a pas vraiment fait ce que l'on aurait aimé faire. C'est l'occasion de marquer le coup et de revenir pas loin du peloton de tête, ce qui nous permettrait d'être un peu plus ambitieux pour cette fin de saison", assure-t-il.

Les Lyonnais, qui avaient également battu des Bordelais inexistants au match aller en septembre 3-1), savent que leur adversaire retrouve peu à peu des qualités qui lui avaient fait défaut durant les six premiers mois de la saison.

"IL NOUS MANQUE UN PEU DE RIGUEUR"

"Avec la victoire à Lille, cela signifie surtout que Bordeaux confirme son bon début d'année et que cela sera très compliqué d'aller manoeuvrer cette équipe chez elle. Elle a retrouvé de la confiance", reconnaît l'entraîneur Rémi Garde, qui sait que les résultats de son équipe à l'extérieur en Ligue 1 sont insuffisants.

Les trois derniers déplacements lyonnais se sont en effet soldés par deux défaites, à Valenciennes et à Montpellier, et par un match nul à Marseille.

"Il nous manque un peu de rigueur et de la discipline tactique. C'est cette grande détermination qui nous fait parfois défaut. Il ne faut pas regarder uniquement l'aspect défensif, il faut aussi avoir la capacité de marquer à l'extérieur", détaille Rémi Garde, tandis que Bordeaux reste sur cinq victoires consécutives à domicile.

Pour le coach lyonnais, la difficulté est aussi que son équipe est toujours en course dans quatre compétitions, un facteur de fatigue supplémentaire non négligeable quand s'engage la bagarre pour les places européennes.

"Aujourd'hui, l'objectif est de se replonger dans le championnat après toutes ses compétions dans lesquelles on navigue, y compris la Ligue des Champions, qui est consommatrice d'énergie. Nous avons l'intention de nous bagarrer jusqu'au bout pour aller chercher ce podium", confirme Rémi Garde.

Privé de Henrique suspendu pour quatre matches, Francis Gillot pourrait maintenir son système à trois défenseurs centraux en titularisant Lamine Sané, remis de sa blessure contractée à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN).

Manqueront à l'appel les deux Maliens Cheick Diabaté et Abdou Traoré, dont le retour de la CAN est toujours attendu.

Côté lyonnais, Yoann Gourcuff, qui souffre des adducteurs et ne s'est pas entraîné vendredi matin, est forfait. De même que Clément Grenier et Dejan Lovren, qui ressent toujours des douleurs au tendon d'Achille depuis la fin décembre. John Mensah n'est quant à lui toujours rentré de la CAN.

Avec André Assier à Lyon, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant