Ligue 1 : Toulouse ne lâche rien, Reims et Lorient se rassurent

le
0
Ligue 1 : Toulouse ne lâche rien, Reims et Lorient se rassurent
Ligue 1 : Toulouse ne lâche rien, Reims et Lorient se rassurent

Du nul, du carton, des victoires à l'extérieur... Plusieurs matchs étaient au programme ce samedi soir pour le compte de la 33e journée de Ligue 1. Petite revue de détail. 

Toulouse - Bastia 4-0

Toulouse a battu à plate couture Bastia (4-0), grâce à un grand Wissam Ben Yedder et peut continuer à croire en son maintien. Pascal Dupraz, arrivé début mars aux commandes d'une formation en pleine déliquescence, réussira-t-il son «pari fou» de maintenir le TFC ?

L'ancien coach d'Evian, dont les joueurs ont prix dix points sur quinze possibles (trois victoires, un nul, une défaite) depuis sa nomination, pourrait bien en prendre le chemin si son équipe conserve le même rythme.

Samedi, il a tout cas réussi à survolter ses joueurs qui ont renversé une rencontre commencée sur un mode soporifique en inscrivant quatre buts en un peu plus de vingt minutes par Wissam Ben Yedder (57e, 79e), Martin Braithwaite (62e) et Oscar Trejo (70e), tous deux servis par l'attaquant de poche franco-tunisien, en grande forme.

Sur le plan comptable, Toulouse (19e) reste toutefois toujours à quatre points du premier non relégable, Reims, qui a battu Nantes samedi (2-1). Mais il en comptait dix il y a à peine plus d'un mois...

Reims-Nantes 2-1

Le Stade de Reims a arraché une victoire capitale dans l'optique du maintien face à Nantes (2-1). Les Rémois, qui avaient bien débuté la partie, ont failli tout perdre à force de trop reculer. C'est finalement De Préville qui a libéré le stade Auguste-Delaune à dix minutes du terme de la rencontre.

Auparavant, les Champenois avaient ouvert le score dès la 11e minute par Oniangué, avant qu'Audel n'égalise pour les Nantais en milieu de seconde période (68).

Les joueurs d'Olivier Guégan, qui restaient sur quatre matches sans victoire (un nul, trois défaites), pointent à la 17e place avec 36 points et devancent de deux longueurs le Gazélec Ajaccio, premier relégable.

Caen - Lorient 1-2 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant