Ligue 1 - Toulouse : Alain Casanova, le révolutionnaire

le
0
Alain Casanova ajuste son 3-5-2 face à Guingamp, le 21 décembre 2013 au Stadium de Toulouse.
Alain Casanova ajuste son 3-5-2 face à Guingamp, le 21 décembre 2013 au Stadium de Toulouse.

À force de regarder la Ligue 1, on pourrait croire que le football se joue exclusivement en 4-2-3-1 ou 4-4-2. Et pourtant, le TFC évolue en 3-5-2, une révolution franco-footballistique signée Alain Casanova. Longtemps, Toulouse a eu la réputation d'une équipe défensive produisant un jeu peu alléchant.Tout va changer en 2008, quand pour sa première expérience sur un banc de touche, l'ancien gardien de but de l'OM et de Toulouse remplace Élie Baup. Il décide alors de repartir à zéro, remettant à plat tous les principes footballistiques en vigueur dans la ville Rose. Mais pour cela, il faut d'abord faire évoluer les mentalités dans un pays où le conservatisme paralyse l'innovation tactique. Une véritable doctrine s'instaure alors sur les bords de la Garonne. La séduction selon Casanova "J'aime avoir le pied sur le ballon et ne pas dépendre des autres", confie Alain Casanova. Problème, le technicien toulousain se rend compte que de telles ambitions ne sont pas compatibles avec le jeu développé jusqu'alors par le Téfécé : "On avait la volonté d'avoir la possession du ballon avec un maximum de joueurs qui participent au jeu, notamment les latéraux. Sauf que cela a étiré les lignes, ce qui nous a rendus très vulnérables. Par ailleurs, le profil atypique de certains de mes joueurs à l'image de Wissam Ben Yedder m'a conforté dans l'idée que le 4-1-4-1 n'avait plus sa place. Du coup, à la fin de la saison 2012-2013, une fois que nous avons...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant