Ligue 1: Sochaux déjà seul en enfer

le
0
SOCHAUX OCCUPE SEUL LA DERNIÈRE PLACE DE LA LIGUE 1
SOCHAUX OCCUPE SEUL LA DERNIÈRE PLACE DE LA LIGUE 1

par Dimitri Rahmelow

SOCHAUX (Reuters) - Après seulement trois matches de championnat, le FC Sochaux-Montbéliard affiche des statistiques déjà inquiétantes en étant l'unique club de Ligue 1 à ne pas avoir pris le moindre point et à occuper seul la dernière place du championnat.

Les protégés d'Eric Hély, qui sont déjà tombés par deux fois contre des promus (3-2 contre Bastia et 1-0 à Reims), n'ont déjà plus le droit à l'erreur samedi lors de la réception de Montpellier, champion de France en titre.

"Qu'on soit préoccupé, c'est logique. Inquiet ? Non", tente de tempérer l'entraîneur doubien.

"Ce qui me rassure? C'est l'état d'esprit et l'investissement du groupe. L'équipe a une marge de progression et, prochainement, ça portera ses fruits parce qu'on voit de bonnes choses", plaide encore le technicien.

Pourtant, le temps presse. Et le FCSM, donné pour mort l'an dernier avant un sprint qui lui avait permis de sauver sa peau, doit s'appuyer sur un effectif très jeune après les départs et fins de contrats de Teddy Richert, Marvin Martin, Jérémie Bréchet, Damien Perquis et Modibo Maïga.

"FAIRE TAIRE LES GENS"

Parmi les recrues, Cédric Kanté, Omar Daf, Simon Pouplin et Roy Contout tentent d'apporter une dose d'expérience nécessaire pour ne pas sombrer dans la sinistrose qui guette depuis l'issue du premier match contre Bastia.

"Ce premier match à domicile, en entame de saison, c'est vrai, nous a fait très mal. Car on aurait dû l'emporter", se souvient le défenseur David Sauget qui a encore du mal à digérer ce 3-2 concédé face aux Corses.

La dernière sortie à Delaune a eu l'effet d'un coup de poignard avec ce but rémois encaissé dans le temps additionnel - le quatrième sur coup de pied arrêté sur les six encaissés depuis le début de saison - alors que les Francs-Comtois ont évolué à dix pendant 55 minutes.

"Sur le but qu'on prend à Reims, déjà sur l'action avant, une équipe plus mûre que nous n'aurait pas cherché à aller marquer. Ils auraient cherché à conserver et le match se serait finit par 0-0", regrette Eric Hély qui ne semble, pour l'instant, pas menacé.

Samedi, il devra à nouveau innover. Ses deux latéraux habituels, Sébastien Corchia (suspendu) et David Sauget (blessé) sont indisponibles. Le doute plane aussi sur l'avenir de Ryad Boudebouz qui pourrait quitter le club d'ici la clôture du marché des transferts, la semaine prochaine.

Le FC Sochaux n'avait plus perdu ses trois premiers matches de championnat depuis trente ans. Cette saison-là, en 1982-1983, il avait fini 12e du championnat, de quoi "faire taire ceux qui voient déjà le club en Ligue 2", promet David Sauget.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant