Ligue 1: Sochaux bouge encore

le
0

par Dimitri Rahmelow

SOCHAUX (Reuters) - A la faveur de son succès lundi soir à domicile face à Nancy (1-0), le FC Sochaux est sorti de la zone de relégation après y avoir passé 17 journées consécutives depuis la trêve hivernale, et peut ainsi continuer à croire au maintien.

Les Francs-Comtois, qui comptent un point d'avance sur Brest et Dijon, relégables, profitent de la défaite d'Auxerre contre Bordeaux (4-2) ainsi que des matches nuls de Brest à Lyon (1-1) et de Dijon à Lorient (0-0) pour poser une option sur un nouveau bail parmi l'élite la saison prochaine.

"C'était ce soir ou jamais", a simplement dit l'entraîneur doubien Éric Hély à l'issue de la rencontre.

"Il n'y avait pas le choix. Quand une équipe est courageuse et solidaire, elle mérite d'être récompensée", a ajouté le technicien sochalien en hommage à ses joueurs qui ont disputé le match la peur au ventre.

Le FCSM, timoré en première période face à une pâle équipe lorraine, a su embrayer après la pause avant de trouver l'ouverture grâce au milieu de terrain Sébastien Roudet, qui a inscrit son premier but de la saison d'un piqué face à Guy-Roland N'Dy Assembé (85e).

Les Nancéiens, forts de leur 42 points et quasi-assurés du maintien avant même le début du match, n'ont jamais été en mesure d'ouvrir le score pour inquiéter un adversaire passablement décimé.

"ENCORE DEUX COLS "HORS-CATÉGORIE"

Les défenseurs Jérémie Bréchet et Damien Perquis (blessés) ainsi que David Sauget (suspendu), le milieu de terrain Marvin Martin et l'attaquant Modibo Maïga (également suspendus) manquaient à l'appel.

"C'est un gros ouf de soulagement. Nous sommes allés chercher cette victoire avec les tripes. On sort de la zone des relégables et ça va faire du bien pour la confiance", juge le buteur du soir, Sébastien Roudet.

Pourtant, s'ils se donnent un peu d'air, les Sochaliens ne sont pas au bout de leurs peines tant le calendrier de fin de saison et le classement de bas de tableau les mettent sous pression à deux semaines du terme du championnat.

"On a franchi un col et il nous en reste deux en hors catégorie", prévient l'entraîneur Éric Hély qui avait repris l'équipe début mars en remplacement de Mecha Bazdarevic après la rencontre contre Valenciennes.

"Ce serait vraiment bête de gagner ce soir et de ne pas faire quelque chose à Caen", reconnait le milieu de terrain international algérien Ryad Boudebouz en prévision du prochain match contre les Normands, également en quête de leur maintien avec 38 points.

Le FCSM conclura sa saison à Auguste-Bonal contre l'Olympique de Marseille qui n'aura plus rien à jouer mais qui, pour l'honneur, souhaitera probablement arracher le meilleur classement final possible.

"Nous devons garder le même état d'esprit et prendre un maximum de points", lâche simplement le latéral droit franc-comtois Sébastien Corchia, alors que neuf équipes se tiennent en six points, le total à prendre sur les deux derniers matches.

Edité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant