Ligue 1: Saint-Etienne prolonge son bel automne face à Rennes

le
0

PARIS (Reuters) - Sereins et joueurs, les Stéphanois ont battu Rennes (2-0) à domicile, vendredi en ouverture de la dixième journée de Ligue 1, confortant leur statut d'équipe pour l'instant invincible.

Pierre-Emerick Aubameyang, en première période, puis Renaud Cohade, après la pause, ont inscrit les deux buts du match, le sixième consécutif sans défaite toutes compétitions confondues pour les joueurs de Saint-Etienne.

La soirée a été nettement plus morose pour les Rennais. Et, comme si la défaite ne suffisait pas, Mevlut Erding, premier choix de l'entraîneur Frédéric Antonetti en attaque, a été expulsé à la 94e minute de jeu.

Grâce à cette embellie automnale, les Verts sont montés provisoirement à la sixième place au classement, avec 15 points, à seulement quatre longueurs de l'Olympique de Marseille et du Paris Saint-Germain, qui occupent le sommet.

Cette sixième place est toutefois précaire puisque neuf rencontres restent à jouer ce week-end. Sans compter que Saint-Etienne affrontera l'ogre parisien au Parc des Princes lors de la onzième journée.

"On a su maîtriser défensivement, même si quelquefois ça a été un peu limite. Beaucoup de générosité et d'envie de la part de l'équipe", s'est félicité Christophe Galtier, entraîneur heureux, au micro de BeIn Sport.

"On n'est peut-être pas la meilleure équipe du championnat, ça c'est sûr, mais on essaie d'être généreux, cohérent."

Les Rennais peuvent en vouloir à Pierre-Emerick Aubameyang, Brandao et Max-Alain Gradel qui n'ont cessé de bousculer les défenseurs bretons. A la 19e minute, Aubameyang a testé les réflexes du gardien Benoît Costil, qui a dévié son tir de la main gauche.

Le Rennais s'est incliné sur un tir du même Aubameyang trois minutes plus tard. Ce n'est pas un hasard si l'attaquant pointe à la deuxième place du classement des buteurs, avec 6 buts, soit trois de moins que Zlatan Ibrahimovic.

Les Rennais ont continué à jouer le jeu mais ils ont fini par plier une deuxième fois sur une belle reprise de Renaud Cohade à la 49e minute, à la suite d'une tête du Brésilien Brandao.

Simon Carraud, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant