Ligue 1 : Saint-Etienne chute, Bordeaux et Montpellier n'en profitent pas

le
0
Ligue 1 : Saint-Etienne chute, Bordeaux et Montpellier n'en profitent pas
Ligue 1 : Saint-Etienne chute, Bordeaux et Montpellier n'en profitent pas

Alors que la course au titre se poursuit entre Lyon, vainqueur samedi d'Evian, et le PSG, qui se déplace dimanche à Nantes (21 heures) en clôture de cette 35e journée de Ligue 1, les équipes à la recherche d'un strapontin européen ont été tenues en échec samedi soir. Saint-Etienne a fait la plus mauvaise opération en perdant à Bastia (0-0), ratant une occasion de reprendre provisoirement la troisième place à Monaco. Bordeaux et Montpellier, candidats à une place en Ligue Europa, ont fait match nul face à Lorient et Rennes et n'ont pas profité du revers des Verts.

Bastia - Saint-Etienne 1-0 : Le rêve de Ligue des champions des Verts est passé

Saint-Etienne a loupé une occasion de mettre la pression sur Monaco, 3e. Les Verts ont peut-être dit adieu à leur rêve de qualification pour la C1 en s'inclinant à Furiani. Les Bastiais, opportunistes, ont inscrit l'unique but de la rencontre grâce à Ayité, auteur d'une frappe à ras de terre imparable (83e). Le Sporting fait un grand pas vers le maintien avec six points d'avance sur la zone de relégation à trois journées de la fin du championnat;

Guingamp - Reims 2-0 : L'En Avant dans le top 10

Guingamp a quasiment assuré son maintien dans l'élite. Les Bretons ont dominé Reims sans trembler grâce à des buts de Beauvue (62e s.p.) et de Mandanne (90e+4). En attendant le match de Nantes face au PSG dimanche, les hommes de Jocelyn Gourvennec intègrent le top 10. Les Rémois, eux, n'ont toujours qu'un point d'avance sur Evian, premier relégable. Le match entre ces deux équipes, samedi prochain, risque de valoir très cher...

Lorient - Bordeaux 0-0 : Les Girondins peuvent s'en vouloir

Bordeaux a raté une belle occasion de revenir à deux points de Marseille, 4e, et de Saint-Etienne, 5e. Comme souvent cette saison face à un mal classé, les Girondins n'ont pas réussi à trouver l'ouverture. Les Merlus, eux, grappillent un petit point qui leur permet de mettre le premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant