Ligue 1: Rennes-Lyon, match charnière

le
0
LYON À LA CROISÉE DES CHEMINS
LYON À LA CROISÉE DES CHEMINS

par André Assier

LYON (Reuters)- Lyon entame dimanche à Rennes sept semaines de compétition avec des enjeux de taille qui vont du podium de la Ligue 1 à la finale de la Coupe de la Ligue sans oublier la Coupe de France qui peut aussi lui réserver une belle surprise.

Dans sa quête de trophées alors qu'il reste sur trois saisons blanches depuis son doublé Ligue 1-Coupe de France en 2008, Lyon va vivre une fin de saison aussi passionnante que chargée.

Sur les onze matches - voire douze en cas de qualification en demi-finale de la Coupe de France à Ajaccio, le 10 avril - à vivre d'ici le dimanche 20 mai, l'OL sait ce qu'il a à faire.

Cette dernière ligne droite dessinera en partie les contours de la prochaine saison - avec ou sans compétition européenne - pour un club habitué au gratin continental avec la Ligue des champions depuis 1999.

"Il faut tout gagner jusqu'au bout si on veut avoir le podium " en Ligue 1, calcule même Clément Grenier, le jeune milieu de terrain.

Avec quatre points de retard sur Lille qu'il ne rencontrera plus d'ici la fin de la saison, Lyon n'a plus le choix que de gagner en espérant voir le champion de France 2011 trébucher et perdre du terrain.

"Lille, comme nous, a repris du poil de la bête dans ses résultats et dans la qualité de son jeu", analyse l'entraîneur Rémi Garde.

"UN TOURNANT"

"Si nous perdons à Rennes, nous nous compliquerons les choses mais pourquoi dire à l'avance que ce serait terminé ? Il reste neuf matches, 27 points à distribuer", ajoute-t-il.

"Mathématiquement, tout est jouable. Après si nous étions battus à Rennes et si Lille s'imposait dans le même temps, cela nous compliquerait la tâche pour la troisième place."

Circonstance aggravante, le Stade rennais avait piégé Lyon au match aller à Gerland où il l'avait emporté 2-1 comme c'est devenu une tradition depuis 2005.

"C'est un match intéressant à jouer. D'une part, nous jouons un concurrent direct pour le podium et d'autre part nous sommes dans l'obligation de prendre des points par rapport à Lille. A ce double titre, ce match compte", résume Clément Grenier.

"Ce dimanche peut constituer un tournant pour notre fin de saison entre notre match et celui de Lille face à Toulouse. Il va falloir être conquérant."

L'OL aborde la rencontre sur la lancée d'une victoire à Saint-Etienne en championnat (1-0) et d'une qualification de prestige (3-1) au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain en Coupe de France.

Depuis son faux pas à Nicosie en Ligue des Champions le 7 mars dernier, l'OL a enchaîné quatre victoires. En l'emportant à Rennes, il pourrait égaler sa meilleure série de la saison entre la 15e et la 18e journée.

"Il y a eu un changement d'animation dans le jeu mais surtout l'état d'esprit des joueurs", explique Rémi Garde. "Les joueurs après Nicosie ont été mis devant leurs responsabilités et ils ont répondu favorablement. Les joueurs ont beaucoup de réponses dans leurs pieds et dans leurs têtes. La balle est dans leur camp."

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant