Ligue 1: Rennes et Saint-Etienne font match nul 2-2

le
0

PARIS (Reuters) - Rennes et Saint-Etienne ont dû se contenter vendredi soir en ouverture de la 28e journée de Ligue 1 d'un match nul 2-2 qui ne fait les affaires ni des uns ni des autres dans la course aux places européennes.

Les Verts, qui pouvaient grimper provisoirement à la troisième place, strapontin pour la Ligue des champions, sont restés coincés au quatrième rang avec 48 points, à une longueur de Marseille.

Les Bretons sont quant à eux toujours huitièmes et totalisent 42 points, un total pour l'instant insuffisant pour se mêler à la lutte pour la Ligue Europa.

Les joueurs de Frédéric Antonetti n'ont pourtant pas manqué de dynamisme en attaque. Mais à chaque fois qu'ils ont marqué, par Romain Danzé (44e) puis par Julien Féret (51e), ils ont été rattrapés dans les minutes suivantes.

Yohan Mollo a égalisé une première fois d'une superbe frappe (45e+1) puis Pierre-Emerick Aubameyang a marqué à son tour (65e). C'est devenu une habitude pour le Gabonais, deuxième meilleur buteur de Ligue 1, qui s'offre au moins une réalisation par week-end depuis la 22e journée.

Le capitaine Loïc Perrin s'est aussitôt félicité de ce sang-froid des Verts, toujours invaincus depuis le début de l'année 2013 toutes compétitions confondues et semble-t-il imperméables à la panique.

RENDEZ-VOUS LE 20 AVRIL

"Ça montre qu'on a du caractère, ce qu'on montre depuis le mois de janvier", a-t-il dit au micro de beIN Sport. "Ça a été un bon match, il y a eu des actions des deux côtés", a-t-il ajouté.

De fait, les deux équipes ont lancé les offensives dès le coup d'envoi. Et les Rennais ont cru ouvrir le score à la quatrième minute lorsque le ballon a franchi la ligne - de justesse -, mais le but n'a pas été validé.

Les Stéphanois ont très vite répondu. A la onzième minute, Pierre-Emerick Aubameyang a obligé le gardien rennais, Benoît Costil, a déployé son 1,87 m pour écarter le danger.

Les joueurs de Frédéric Antonetti ont finalement réussi à marquer par deux fois, notamment grâce à un piqué de Julien Féret au dessus de Stéphane Ruffier, avant de craquer à chaque fois.

Autre mauvaise nouvelle pour les Bretons, le même Julien Féret, souvent brillant cette saison, a ressenti une douleur à la jambe qui l'a contraint à quitter le terrain à la 70e minute de jeu.

Les deux équipes se retrouveront le 20 avril au stade de France pour la finale de la Coupe de la Ligue. Avec à la clé une place en Ligue Europa pour le vainqueur.

Le Paris Saint-Germain, leader de Ligue 1, recevra Nancy samedi. Lyon et Marseille, respectivement deuxième et troisième, s'affronteront dimanche soir au stade de Gerland en clôture de la journée.

Simon Carraud, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant