Ligue 1: René Girard ne se remet pas du calendrier

le
0
RENÉ GIRARD NE SE REMET PAS DU CALENDRIER DE LA LIGUE 1
RENÉ GIRARD NE SE REMET PAS DU CALENDRIER DE LA LIGUE 1

PARIS (Reuters) - René Girard avait encore en travers de la gorge le calendrier qui a contraint son équipe à jouer dès vendredi contre Saint-Etienne, trois jours à peine après ses débuts ratés en Ligue des champions contre Arsenal.

Les Montpelliérains, auteurs d'une première période fantomatique et d'une seconde nettement plus enlevée, n'ont pu faire mieux qu'un nul 1-1 face aux Verts et restent englués dans le bas du classement de Ligue 1 avec cinq points en six matches.

Leur entraîneur, qui avait déjà eu l'occasion de pester contre la tenue de ce match dès le vendredi, a montré qu'il n'avait pas digéré ce calendrier imposé par les diffuseurs de la Ligue 1 - en l'occurrence beIN SPORT.

"Il fallait s'attendre à avoir un match difficile d'un point de vue physique et psychologique", a-t-il dit.

"Tout le monde rigole mais moi, cela ne me fait pas rire. Ce que je dis, je le pense sincèrement, c'est scandaleux. Je ne suis pas parano, je constate simplement qu'il y a un problème d'équité", a-t-il poursuivi, allusion au Paris Saint-Germain et à Lille qui auront eu un jour de plus pour récupérer.

Le PSG, qui a également joué mardi en Ligue des champions, se rend samedi à Bastia, tandis que Lille accueille Lyon dimanche, après avoir joué mercredi contre le BATE Borisov.

"On a joué Arsenal, pas les Pink Floyd Kiev", a insisté Girard. "On a joué une des meilleurs équipes en Europe et nous on a beaucoup moins de récupération. Je trouve cela complètement illogique."

"Je suis fier de mes garçons, ce n'est pas facile de rebondir après un match de coupe d'Europe", a conclu l'entraîneur héraultais.

Gregory Blachier, avec Dimitri Moulins à Montpellier, édité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant