Ligue 1 : PSG-OM, clasico au sommet avec Beckham en guest star

AFP Video le 24/02/2013 à 00:34
1

Le Paris SG, leader en quête de rebond, et Marseille, soucieux de rester sur le podium, s'affrontent dimanche à 21h00 au Parc des Princes lors du clasico de la L1, un choc qui devrait être marqué par les débuts de David Beckham sous les couleurs parisiennes.

Les PSG-OM ne sont jamais des rencontres comme les autres, mais le duel de la 26e journée entre les deux vieux rivaux prend cette année une dimension particulière avec la présence attendue de la superstar anglaise sur la feuille de match. Les propriétaires qataris du club parisien ne pouvaient pas rêver d'une meilleure exposition pour étrenner leur dernière prise, symbole de leurs hautes ambitions à l'échelle internationale.

Et pour ajouter encore un peu plus au clinquant de la soirée, allécher les médias étrangers et faire de ce clasico un rendez-vous unique, les dirigeants parisiens ont convié "Il Fenomeno" Ronaldo pour en donner le coup d'envoi fictif.

Le transfert de Beckham à presque 38 ans (le 5 mai) est-il un coup marketing d'envergure ou constitue-t-il une réelle plus-value sportive' A quel poste peut-il être aligné' Trois semaines après son arrivée retentissante dans la capitale, le Spice Boy devrait fournir enfin des premiers éléments de réponse, même s'il pouvait se contenter d'une apparition en fin de match pour devenir le 400e joueur à porter le maillot du PSG.

Avec une infirmerie qui reste remplie (Ménez est apte, mais Thiago Silva, Thiago Motta et Sakho sont forfaits), Carlo Ancelotti ne prendra aucun risque avec "Beck" qui n'a plus joué depuis le 1er décembre et la finale de la MLS américaine remportée avec les Los Angeles Galaxy.

Le business-plan parisien a beau recommander la présence de Beckham sur le pelouse, le technicien italien a surtout des impératifs sportifs beaucoup plus terre à terre. Le revers à Sochaux (3-2) a, en effet, réduit à trois points l'avance du PSG sur son dauphin lyonnais, qui recevra Lorient dimanche.

Si le camouflet subi dans le Doubs pouvait être mis sur le compte d'un manque de motivation après la démonstration en Ligue des champions à Valence (2-1, le 12 février), un nouveau faux-pas, qui plus est contre l'ennemi marseillais, ferait cette fois désordre pour une équipe taillée à coups de millions pour écraser le championnat.

Ancelotti espère secrètement que la réception de l'OM sonnera l'heure du réveil pour Ibrahimovic, en mode mineur depuis le début de la phase retour (3 buts dont un sur penalty en 6 matches de championnat). L'attaquant suédois avait éclaboussé de son talent l'opposition au Vélodrome, le 7 octobre, avec un doublé spectaculaire (2-2) et voudra sans doute frapper de nouveau un grand coup pour ramener à lui un peu de la lumière accaparée par Beckham.

Lucas sera également particulièrement attendu. Après son festival à Valence, le prodige brésilien a dû soigner des douleurs à une cheville mais il est apte pour son premier clasico. De quoi faire trembler des Marseillais qui se cramponnent comme ils peuvent parmi le trio de tête (3e à 5 points de Paris) malgré un début d'année assez morose (2 succès en 6 matches) et vont arriver à Paris sans certitudes sur leur jeu.

Elie Baup doit en outre composer avec plusieurs absences de poids (blessures de Cheyrou et Amalfitano, suspension de Jordan Ayew). L'entraîneur de l'OM peut toutefois compter sur la hargne légendaire de Joey Barton, qui va lui aussi connaître son premier PSG-OM et a déjà ouvert les hostilités avec son illustre compatriote Beckham.

"Beckham est une grande star hors du terrain, mais sur le terrain, pour être honnête, ce n'est pas une grande inquiétude. Il fait beaucoup moins peur que quand il jouait en Premier League. Ce serait naïf de se concentrer sur David Beckham", a estimé le volcanique et rugueux milieu de terrain. Le clasico est lancé.

Résultats de la 26e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Nice - Reims 2 - 0

samedi

Rennes - Sochaux 2 - 2

Ajaccio - Lille 1 - 3

Valenciennes - Toulouse 0 - 0

Evian/Thonon - Montpellier 0 - 1

Troyes - Bastia 0 - 0

Nancy - Saint-Etienne 0 - 3

dimanche

(14h00) Lyon - Lorient

(17h00) Bordeaux - Brest

(21h00) Paris SG - Marseille

NDLR : Ajaccio a été pénalisé de 2 points (plus 1 avec sursis) en raison des incidents survenus à la fin du match contre Lyon, le 13 mai dernier.

Réagir 1
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8725649 le dimanche 24 fév 2013 à 12:57

    il a la classe l'entraineur