Ligue 1 - PSG : Laurent Blanc, verre à moitié vide ou à moitié plein ?

le
0
Laurent Blanc espère briller en Ligue des champions avec le PSG cette saison.
Laurent Blanc espère briller en Ligue des champions avec le PSG cette saison.

Sa saison dernière, avec le PSG, aurait pu être quasi parfaite sans cet accroc tactique débouchant sur une élimination face à Chelsea en Coupe d'Europe. Une mésaventure qui résume assez bien le parcours de Laurent Blanc en tant que coach : la tâche n'est jamais accomplie jusqu'au bout. Et cela s'observe dès son premier passage sur un banc, en 2007, alors qu'il vient de prendre en main l'équipe des Girondins de Bordeaux. Dans le Sud-Ouest, le natif d'Alès, dans le Gard, va bénéficier d'un cadre de travail idéal avec le centre d'entraînement du Haillan tout en subissant peu de pression extérieure. C'est un succès sur le plan des résultats. Il gagne la Coupe de la Ligue dès sa première saison, finit deuxième du championnat derrière l'OL et gagne le trophée UNFP de meilleur entraîneur de Ligue 1. Lors du second exercice, en 2008-2009, il est couronné champion de France et met fin à l'hégémonie septennale de Lyon. Du beau jeu, agrémenté par le niveau stratosphérique de Yoann Goucuff, alors au sommet de son art, amène les Girondins à séduire l'Europe entière. Du grand Bordeaux qui tourne au vinaigreD'autant que Laurent Blanc aime varier les schémas tactiques. Son 4-4-2 en losange, utilisé principalement en championnat, démontre alors une ambition dans le jeu manifeste : un seul milieu défensif en soutien de cinq joueurs à vocation offensive, dont deux avant-centres. En Coupe d'Europe, il verrouille davantage avec un 4-2-3-1 en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant