Ligue 1: Pastore vote Ancelotti et souhaite rester au PSG

le
0
PASTORE VOTE ANCELOTTI
PASTORE VOTE ANCELOTTI

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Javier Pastore souhaite que Carlo Ancelotti reste au PSG la saison prochaine mais vendredi, le milieu de terrain argentin a assuré que son destin dans le club de la capitale n'était pas lié à celui de son entraîneur.

Depuis plusieurs semaines, et encore plus l'élimination mardi du Real Madrid en demi-finale de la Ligue des champions, Ancelotti est annoncé par la presse sportive espagnole comme le successeur de José Mourinho sur le banc des Merengue.

Sous contrat jusqu'en juin 2014, l'Italien s'est contenté de dire qu'il discuterait avec les dirigeants du PSG à l'issue de la saison, pas avant.

Invité à s'exprimer sur ces rumeurs et sur les craintes qu'elles peuvent susciter au sein du vestiaire parisien, Pastore a dans un premier temps préféré insister sur le fait que chacun était aujourd'hui concentré sur la conquête du titre de champion de France.

"Les rumeurs, vous savez, on en entend toute l'année. Nous, on est concentré sur le match de dimanche contre Valenciennes. On veut être champion, Ancelotti aussi. Une fois que le titre sera acquis, l'heure sera venue de réfléchir pour Ancelotti et pour nous aussi", a-t-il expliqué.

"Ce n'est pas le moment de parler du mercato, ce n'est vraiment pas le moment. J'imagine que chacun réfléchit, chacun pense mais on a un titre à gagner, ce n'est pas le moment d'en parler", a-t-il poursuivi.

La presse sportive européenne ne fait pas qu'envoyer virtuellement Ancelotti sur le banc du Real. Elle prédit aussi les départs dans son sillage de Zlatan Ibrahimovic, de Marco Verratti, d'Ezequiel Lavezzi et de Javier Pastore.

Prié de dire s'il serait tenté par un éventuel transfert cet été si jamais Ancelotti n'était plus son entraîneur, Pastore a clairement écarté cette hypothèse.

"IL FAUT S'Y PRÉPARER SI CELA ARRIVE"

"Non, j'ai un contrat avec le PSG, pas avec Ancelotti. S'il partait, ce serait triste car j'ai une excellente relation avec lui depuis 18 mois. Mais bon, ce sont des choses qui arrivent dans le football et il faut s'y préparer si cela arrive", a-t-il d'abord répondu.

"Si on me pose la question, je dirai que je souhaite qu'il reste. Il a fait de grandes choses pour le club mais bon, après, c'est une décision qui lui appartient."

Une seule condition pousserait l'Argentin, à l'en croire, à quitter un jour le club de la capitale.

"Je crois que le projet continue, l'équipe a beaucoup progressé sur beaucoup de points et on espère que ce sera le cas la saison prochaine. Mais moi, si je vois que le projet ne va plus dans ce sens-là, qu'on ne progresse plus, je serai le premier à chercher un nouveau club", a-t-il expliqué.

Pour Pastore, ce ne serait d'ailleurs pas une idée très judicieuse, à un an de la Coupe du monde 2014, de quitter un club qui lui a offert une grande visibilité. Et ce, même s'il n'a plus été appelé par son sélectionneur pratiquement depuis son arrivée au PSG.

"Ce n'est pas le club qui m'a coûté la sélection. Au contraire, cela m'a permis d'être plus visible en Europe avec la Ligue des champions. Cela dépend des choix du sélectionneur. Moi, de mon côté, il faut que je continue à progresser."

A quatre matches de la fin du championnat, le PSG compte neuf points d'avance sur son dauphin, l'Olympique de Marseille. Si les Parisiens obtiennent un meilleur résultat que l'OM ce week-end, ils seront assurés d'être champions de France.

Javier Pastore regardera-t-il la prestation de Marseille, samedi, face à Bastia ? "Non, je jouerai à la Playstation", a-t-il répondu avec malice.

"Le titre ne dépend que de nous, c'est donc plus important de se concentrer sur nous. J'espère qu'on sera titré dimanche. Pour moi, il s'agira du premier titre de ma carrière", a-t-il poursuivi.

Edité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant