Ligue 1 : Paris tombe de haut à Strasbourg (2-1)

le
0
Ligue 1 : Paris tombe de haut à Strasbourg (2-1)
Ligue 1 : Paris tombe de haut à Strasbourg (2-1)

Le PSG a raté son premier déplacement dans l'Est. A Strasbourg, non loin de la frontière allemande, un pays où Paris a rendez-vous mardi à Munich pour la finale de son groupe de Ligue des champions, l'équipe d'Unai Emery s'est manquée dans les grandes largeurs, ce samedi. S'inclinant 2-1 et concédant donc sa première défaite de la saison, peu importe la compétition. Le dernier revers du PSG remontait au 30 avril 2017, à Nice (3-1). Gelés, comme toute la capitale européenne, où l'on frôlait les -7 degrés en température ressentie, les Parisiens ont été dépassés par une équipe du Racing vaillante. Celle-là même qui avait failli faire tomber l'OM il y a quelques semaines avant de concéder le nul 3-3 dans les derniers instants. Avec une recette simple, basique, mais terriblement efficace : de l'engagement, du courage et, surtout, du réalisme. Strasbourg - PSG : Paris n'est pas invincible Neuf minutes d'arrêt de jeu Sur leur première opportunité, un coup-franc décalé sur le côté gauche aux 40 mètres, les Strasbourgeois ont profité de la passivité étonnante de Marquinhos pour ouvrir le score grâce à une tête de Da Costa (13e). Sur leur deuxième occasion, ce même Da Costa a surpris Kimpembe d'une déviation de la tête pour lancer Bahoken vers le but. Ce dernier a trompé Areola d'une puissante frappe du droit (65e). De son côté, Paris, avec une équipe remaniée (Berchiche, Pastore, Di Maria titulaires), comme contre Troyes (2-0) cette semaine, a manqué trop de choses. Mbappé, certes buteur (42e), n'est pas à son aise à la pointe de l'attaque. Neymar, en bon Brésilien, a eu du mal dans le froid local. Quant à Di Maria, le troisième larron offensif, il a été invisible. L'entrée de Cavani dans le dernier quart d'heure n'a rien changé. Ni le temps additionnel, de 9 minutes (!), dû notamment à la blessure du portier du RCSA. Pour la première fois de la saison, Unai Emery avait décidé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant