Ligue 1: Nice, petits moyens mais grandes ambitions

le
0
LES AMBITIONS NIÇOISES
LES AMBITIONS NIÇOISES

par Etienne Ballerini

NICE (Reuters) - Un entraîneur d'expérience et de jeunes joueurs prometteurs. Voilà la recette qui a permis à Nice de gagner cette saison du crédit en Ligue 1 et, mieux encore, de se qualifier pour l'Europe malgré ses petits moyens.

Le projet du président Jean-Pierre Rivère de faire de Nice un club ambitieux autour du grand stade de 35.000 places en fin de construction a séduit l'entraîneur Claude Puel, ancien de Lyon et de Lille.

Sous sa direction, Nice est devenue l'équipe surprise de la saison et a gagné une place en Ligue Europa en terminant quatrième.

Presque personne n'aurait parié sur cette équipe, handicapée par les difficultés financières, sous surveillance de la DNCG, le gendarme financier du football français, et habituée à lutter pour le maintien.

En posant ses valises à Nice il y a un an, Claude Puel espérait bien offrir à ses joueurs et à son public une qualification européenne. Mais pas si tôt.

Le scénario s'est déroulé "plus vite que prévu", a reconnu mardi le technicien lors d'une conférence. A son arrivée, il avait envisagé jouer l'Europe "dans les trois ans".

"Mais il faut rester lucide. Car on reste dans des perspectives et avec des moyens de petit club. Il faudra gagner nos lettres de noblesse", a ajouté Claude Puel, qui a jeté pendant six ans les bases du renouveau lillois dans les années 2000.

Nice pourra tout de même capitaliser sur quelques unes des promesses esquissées cette année.

"La première des réussites, c'est Claude Puel", selon Jean-Pierre Rivère, jamais été avare d'éloges depuis le recrutement de l'entraîneur qui venait de s'accorder une année sabbatique après un divorce délicat d'avec Lyon.

"Il a prouvé ses énormes qualités d'entraîneur qui sait mesurer à la fois les qualités des joueurs et fédérer un groupe pour en tirer le meilleur."

"TRAVERSER LES MOMENTS DIFFICILES"

"Il en prend la mesure et il n'y aura pas d'exigences ni de folies, mais la recherche des meilleures solutions pour que nous restions performants", ajoute-t-il.

Mais Claude Puel n'est pas le seul à porter cette équipe, qui repose sur un triumvirat: président, entraîneur et directeur général, en l'occurrence Julien Fournier.

"Ils ont les pieds sur terre, ils sont clairs, directs, on travaille en osmose", se réjouit le président niçois.

La réussite de Nice est aussi, bien sûr, celle des joueurs.

"J'ai eu la chance d'avoir un groupe magnifique qui s'est inscrit dans les options de jeu que je souhaitais et qui a été constamment à l'écoute, et il a su franchir un palier", se réjouit le coach azuréen.

"Ça nous a permis de traverser les moments difficiles, des blessures et des suspensions qui nous handicapaient, comme des défaites sur lesquelles les leçons ont été tirées", dit-il.

Valentin Eysseric, suspendu onze matches, et Dario Cvitanich, blessé pendant deux mois, ont pu être supplées sans trop de dégâts.

Pour faire face à ces absences de longue durée, Claude Puel a pu miser sur les jeunes, notamment Neal Maupay, Alexy Bosetti et Stéphane Bahoken qui ont eu leur chance cette saison, quand ils n'ont pas tout bonnement disputé leurs premiers matches dans le monde professionnel.

Nice a aussi injecté du sang neuf, notamment grâce à la "perle rare" Dario Cvitanich, deuxième meilleur buteur du championnat ex-aequo, avec 19 réalisations, après avoir été recruté pour 400.000 euros.

"On a souhaité cibler des joueurs en fin de contrat et des jeunes de qualité à l'état d'esprit irréprochable, ç'a été très positif pour le groupe, ils ont été à la hauteur", se félicite Claude Puel.

Et l'avenir ? Nice devra trouver les arguments pour garder ses meilleurs éléments, comme Dario Cvitanich ou Eric Bauthéac, sollicités par des clubs un peu plus huppés, en France et à l'étranger.

"On sait que le challenge sera encore plus difficile la saison prochaine, mais les bases sont jetées et elles sont saines", veut croire Claude Puel.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant