Ligue 1: Nice-Marseille, un match où il faudra être à la hauteur

le
0
NICE ET MARSEILLE VONT DEVOIR SE MONTRER À LA HAUTEUR
NICE ET MARSEILLE VONT DEVOIR SE MONTRER À LA HAUTEUR

par Etienne Ballerini

NICE (Reuters) - Au delà de la ferveur suscitée par le match Nice-Marseille qui se disputera dimanche à guichets fermés, l'enjeu de la rencontre est, pour les deux équipes, de montrer leur capacité à jouer un rôle en cette fin de championnat de France.

A neuf journées du terme de la saison, l'OM est troisième à sept points du Paris Saint-Germain, leader de la Ligue 1. Nice est cinquième, à trois longueurs du club provençal.

Le défenseur niçois et ancien Marseillais Renato Civelli résume la situation.

Les Marseillais "sont un peu en baisse en ce moment mais ils ont leurs individualités et leur collectif. C'est sûr que s'ils ne prennent pas de points dans ce rendez-vous, ce sera pour eux un coup d'arrêt", a-t-il dit vendredi lors d'une conférence de presse.

"On n'est pas très loin d'eux et ce sera pour nous l'opportunité à saisir, pour montrer qu'on veut rester des protagonistes et aller de l'avant".

Pour les Niçois, cette rencontre est l'occasion de se racheter de la contre-performance à Nancy (défaite 1-0) et, surtout, de prouver qu'ils méritent de jouer comme le dit l'entraîneur Claude Puel "ce genre de match au sommet".

Cette rencontre est, dit-il, une de ces "marches à franchir", qui servent d'expérience et de moteur au groupe en vue de l'objectif que les dirigeants niçois se sont fixés, à savoir s'inscrire durablement parmi l'élite.

"A nous de montrer que la marche n'est pas trop haute et de savoir gérer la pression. Il faut connaître ce genre d'expérience et répondre à chaque fois présent", souligne Renato Civelli.

"Nos contre-performances à Lyon, Nancy et Saint-Etienne en témoignent, on a moins d'expérience que d'autres candidats aux places d'honneur et, donc, que Marseille. Il faut avoir cette mentalité de gagneur à chaque match, il faut se montrer aptes à cette exigence", ajoute le défenseur argentin.

"MARSEILLE, FAVORI LOGIQUE"

La trêve internationale est venue à point nommé pour permettre aux blessés de se remettre sur pieds, comme le buteur Dario Cvitanich, remis d'une blessure aux ischio-jambiers et très motivé, d'après son compatriote Civelli.

"Il est frustré, il a très envie de retrouver le terrain et de bien finir la saison. Sa maturité et son expérience seront précieuses", note-t-il.

Claude Puel, lui, se montre prudent.

"On a connu un début d'année très particulier avec tous ces aléas et, même si on s'en est assez bien tiré, c'est important que le groupe retrouve peu à peu sa densité et ses forces vives pour la fin de saison car il va falloir être en capacité de répondre à certaines exigences", dit le technicien.

Après la défaite de Nancy, Claude Puel avait titillé ses troupes "pas assez matures (...) pour jouer les premiers rôles", et les avait appelées à "retrouver les qualités de jeu perdues en route lors des derniers matches et y mettre la dimension mentale nécessaire".

Une obligation pour continuer le parcours vers la maturité utile pour remporter ce genre de match.

"Marseille est le favori logique, il est depuis le début de saison sur le podium. C'est un match de prétendants, si on le gagne, ce sera valorisant", dit Claude Puel.

Message reçu par le groupe et son capitaine, Didier Digard, qui aura face à lui le virevoltant Mathieu Valbuena, pièce maîtresse de l'OM et indiscutable sous le maillot des Bleus.

"Je connais ses qualités, ce sera difficile de le tenir d'autant que son petit gabarit facilite ses dribbles et ses passes, comme sa capacité à changer de direction", prédit Didier Digard.

Un beau duel individuel en perspective, mais le plus important selon le capitaine niçois sera la capacité à répondre collectivement.

"On apprend, on a un effectif jeune (...) On a vu que si on se souciait du résultat et pas du contenu, on n'y arrivait pas. Si on en est là, c'est qu'il y a eu le mental et l'état d'esprit, il ne faut pas qu'on se perde ou qu'on se disperse".

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant