Ligue 1: Nasser Al Khelaïfi adore "Loulou"

le
0
LE PRÉSIDENT DU PSG APPRÉCIE LOUIS NICOLLIN
LE PRÉSIDENT DU PSG APPRÉCIE LOUIS NICOLLIN

PARIS (Reuters) - Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al Khelaïfi, ne connaît pas encore très bien tous ses homologues français mais il en est un pour lequel il nourrit une tendresse particulière, Louis Nicollin.

Montpellier a eu beau devancer le PSG l'année dernière dans la course au titre, le président qatari du club de la capitale n'en tient pas rigueur à celui qu'il appelle "Loulou".

"Je ne suis pas proche de tous les présidents mais j'aime vraiment bien Loulou", a-t-il dit vendredi dans une interview à Reuters.

"Loulou est vraiment spécial. C'est un gars fantastique", ajoute-t-il tandis que le sourire s'élargit sur son visage.

"J'ai un grand respect pour lui et pour ce qu'il a fait. Il méritait de gagner le titre l'année dernière."

Cette déclaration a tout pour surprendre car Nasser Al Khelaïfi, arrivé aux commandes du PSG il y a un an et demi, est à sa façon l'anti-Nicollin : jeune (39 ans), élégant, discret.

Il est aussi Qatari et ne parle que quelques mots de français alors que Louis Nicollin aime à manier un verbe touffu, parfois trivial voire grossier et laisser son accent faire chanter ses saillies.

"Même si on n'écoute pas toujours ce qu'il dit, c'est un homme et un président très charismatique", répond Al Khelaïfi.

"Montpellier et la Ligue 1 ont vraiment de la chance de l'avoir. J'adore quand il parle, j'adore voir la façon dont il réagit. Il est fantastique. On a besoin de plus de présidents stars comme lui, on va apprendre de lui."

Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant