Ligue 1: Nantes mise sur une faille pour garder ses points

le
0

PARIS (Reuters) - Abdoulaye Touré a fait appel de sa suspension qui pourrait coûter au FC Nantes le retrait des trois points gagnés sur le terrain face à Bastia en Ligue 1, et le milieu de terrain, comme son club, espèrent obtenir gain de cause grâce à une possible faille dans les règlements.

Abdoulaye Touré est entré en jeu à la 67e minute du match de la première journée de championnat remporté par Nantes 2-0, alors qu'il était suspendu à la suite d'une accumulation de cartons jaunes avec les moins de 19 ans en fin de saison dernière.

Bastia a déposé un recours devant la Ligue de football professionnel (LFP), qui a donné jusqu'au 28 août au FC Nantes pour préparer son dossier.

Mais le FCN a décidé de se défendre autrement. Abdoulaye Touré, sur les conseils du club, a contesté sa suspension devant la Fédération française de football (FFF) "pour vice de forme".

Le club et les joueurs s'appuient sur le fait que la sanction ne leur a pas été notifiée par écrit.

"Le FC Nantes, qui s'est associé à cette démarche, entend ainsi conserver le bénéfice des points concernant le match gagné contre le SC Bastia", dit un communiqué.

L'avocat du club, Me Jean-François Klatowski, a précisé à Reuters qu'il pensait avoir trouvé une faille dans les règlements de la Fédération française de football et donc un possible moyen de faire annuler la suspension.

"Ce que prévoit la FFF est contraire au Code du sport", a-t-il dit, rappelant que toute fédération devait se conformer à ce Code qui fait autorité en matière de règlements sportifs.

La partie du code relative aux règlements disciplinaires précise qu'une sanction disciplinaire, quelle qu'elle soit, est "aussitôt notifiée par lettre (...) recommandée avec demande d'avis de réception ou par tout autre moyen permettant de faire la preuve de sa réception par le destinataire".

Or les règlements de la Fédération prévoient, pour une suspension n'excédant pas quatre matches, une simple publication sur le site internet de la FFF et non d'informer directement le joueur ou son club.

"L'idée est donc de dire que tant qu'il n'y pas de notification écrite, il n'y a pas de suspension", a plaidé Me Klatowski.

Si la suspension est annulée pour vice de forme, le recours de Bastia pourrait être jugé nul et Nantes, promu en fin de saison, conserverait probablement ses trois premiers points.

Gregory Blachier, avec Dimitri Rahmelow, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant