Ligue 1 : Nantes carbure, Toulouse, Evian et Bastia respirent

le
0
Ligue 1 : Nantes carbure, Toulouse, Evian et Bastia respirent
Ligue 1 : Nantes carbure, Toulouse, Evian et Bastia respirent

Le clasico PSG-OM attire le feu des projecteurs lors de cette 13e journée de Ligue 1. En attendant le choc entre le deuxième et le premier au Parc des Princes dimanche soir, Bordeaux a réalisé une belle opération samedi après-midi en s'imposant à Amiens face à Lens. Dans la soirée, Bastia, qui a limogé cette semaine Claude Makelele, a renoué avec la victoire en s'imposant face à Montpellier alors que Nantes a confirmé sa bonne forme en allant s'imposer à Caen.

Caen - Nantes 1-2 : les Canaris rient

Les Nantais confirment être la bonne surprise de ce début de saison. Les hommes de Michel Der Zakarian sont allés chercher trois nouveaux points face aux Caennais. Ces derniers avaient pourtant ouvert le score d'une superbe frappe enroulée du gauche de Duhamel (24e), après un crochet pour éliminer Oswaldo Vizcarrondo, qui était allée dans la lucarne droite de Riou, planté sur ses appuis. Vizcarrondo a répondu par une tête piquée (40e) imparable pour Rémy Vercoutre, le portier normand. A l'heure de jeu, le FCNA a scellé son succès grâce à Yacine Bammou et Jordan Veretout. Les deux joueurs ont effectué un double une-deux au profit du second, qui a trompé Vercoutre en frappant à ras de terre au premier poteau (60e).

Bastia - Montpellier 2-0 : les Corses s'offrent un peu d'air

Grâce à un doublé de Junior Tallo, les Bastiais sortent de la zone rouge. Après une semaine marquée par le limogeage de Claude Makelele, les Corses se sont offert un bon bol d'air face aux Montpelliérains avec Ghislain Printant, le directeur du centre de formation, sur le banc de touche. L'ouverture est venue après un corner joué de façon excentrée. L'attaquant ivoirien Junior Gadji Tallo a profité d'un tir contré de Cahuzac pour crucifier des six mètres Jourdren (21e). Juste avant la mi-temps, il s'est joué d'un défenseur héraultais pour lober le gardien afin de doubler la marque (45e+1). Le SCB a su ensuite gérer la seconde période pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant