Ligue 1: Nancy vers une grande lessive ?

le
0

par Dimitri Rahmelow

NANCY (Reuters) - A trois jours de la reprise, l'AS Nancy-Lorraine, lanterne rouge de Ligue 1 avec 11 points et promise à la relégation, vit les heures les plus sombres de son histoire récente tant les incertitudes qui entourent la deuxième partie de saison sont nombreuses.

L'entraîneur Jean Fernandez, un des mieux payés de L1, pourrait ne pas revenir pour diriger l'équipe au chardon qui n'a gagné qu'un seul match en 19 rencontres de L1 et qui accuse déjà huit longueurs de retard sur le premier non-relégable, Evian.

"Nous n'avons pas de nouvelles du coach. Nous l'attendons lundi en forêt de Haye pour la reprise avant le match de Coupe de France à Dreux", dit pourtant un dirigeant de la formation lorraine.

A l'issue du dernier match de la phase aller perdu à Gueugnon face à Bastia (4-2), Jean Fernandez, actuellement en vacances près de Cannes, avait annoncé qu'il allait "discuter avec le président" lors de la trêve, tâche qu'il a confiée à son agent Jean-Pierre Bernès.

S'il n'a pas officiellement annoncé son intention de mettre un terme prématuré à son contrat renouvelé en août jusqu'en 2015, le technicien pourrait ne pas vouloir salir son CV d'une première relégation dans sa carrière et, du coup, partir dès cet hiver.

"C'est une histoire de gros sous: s'il part unilatéralement il doit verser 1,2 million d'euros au club selon son contrat. Le club peut aussi se séparer de lui. Le coût serait de 3 millions d'euros et l'ASNL n'a pas l'argent", décrypte une source proche du dossier.

Seule solution envisageable et, pour le moment, envisagée: la séparation à l'amiable. Elle permettrait aux dirigeants lorrains de faire l'économie d'un gros salaire sans verser d'indemnités et activer d'ores et déjà le "plan B" du président Jacques Rousselot: la Ligue 2.

"Il faut être lucide: jamais personne ne s'est sauvé avec 11 points à mi-parcours. L'idée est de préparer la Ligue 2, de voir qui il faut garder dans l'effectif, de vendre ceux qui ont une valeur marchande pour faire rentrer de l'argent frais", poursuit un porte-parole du club.

"TOUT EST À VENDRE"

Aucune liste exhaustive de "transférables" n'a été dressée. Toutes les propositions seront étudiées. Parmi les 26 joueurs sous contrats pros les plus demandées: l'attaquant Djamel Bakar courtisé en France et à l'étranger, le défenseur Massadio Haïdara et l'attaquant Yohan Mollo.

"Sur le papier, tout est à vendre. Le club allégera sa masse salariale en réduisant son effectif à une vingtaine d'éléments. En revanche, personne ne devrait arriver. Et le président cherche toujours des investisseurs", rappelle un autre proche du club.

La fuite des meilleurs joueurs pourrait aussi être un élément décisif dans la volonté de Jean Fernandez de poursuivre ou non son aventure à la tête de l'AS Nancy-Lorraine, l'effectif qu'il avait partiellement choisi ne lui ayant pas permis d'éviter une situation catastrophique.

S'il devait partir, les dirigeants ont déjà le nom de son successeur: Pablo Correa, ancien attaquant de la maison et surtout prédécesseur de Fernandez sur le banc (2002-2010). Le Franco-Uruguayen, libre depuis son éviction d'Evian, serait associé à un autre ancien de la maison, Vincent Hognon.

Par ailleurs, l'ambiance devrait être particulièrement tendue entre joueurs lundi en forêt de Haye lors de la reprise. Certains, comme le capitaine André Luiz, n'ont pas hésité à l'issue de la dernière défaite face à Bastia à cibler certains partenaires pour expliquer la situation du club.

"Yohan Mollo ne court pas sur le terrain, ne fait pas les efforts. Et en plus, il n'est pas content quand le coach le sort. Y en a d'autres qui ont la grosse tête. J'en ai marre", a dit le Brésilien, loin d'être exempt, lui aussi, de tout reproche.

Le président Jacques Rousselot, de retour de quelques jours de vacances en Scandinavie, aura fort à faire pour tenter de conserver l'unité de son "club familial" qui prend chaque jour davantage l'aspect d'une poudrière.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant