Ligue 1: Nancy dit au revoir à l'élite, Beckham dit adieu au Parc

le
0
DAVID BECKHAM FAIT SES ADIEUX AU PARC DES PRINCES
DAVID BECKHAM FAIT SES ADIEUX AU PARC DES PRINCES

PARIS (Reuters) - Soirée d'adieux samedi en Ligue 1: Nancy a dit au revoir à la première division après une défaite 2-1 à domicile contre Bastia et David Beckham, capitaine d'un soir avec le Paris Saint-Germain, a disputé son dernier match au Parc des Princes.

Le match PSG-Brest s'est interrompu pendant quelques minutes, le temps pour David Beckham de recevoir une ovation de près de 45.000 spectateurs et l'accolade de ses coéquipiers, sacrés champions de France le week-end dernier.

Cette victoire 3-1 des Parisiens n'avait pas d'autre enjeu que celui de célébrer le titre en bonne et due forme et les adieux du milieu de terrain, qui avait annoncé cette semaine que cette saison serait sa dernière après une pige de cinq mois.

David Beckham, 38 ans, a quitté le terrain à la 81e minute, les larmes aux yeux, pour laisser sa place à l'Argentin Ezequiel Lavezzi, qui a profité de l'occasion pour le décoiffer gentiment.

Un autre représentant du PSG qatari s'est mis à l'honneur: Zlatan Ibrahimovic. L'attaquant suédois a inscrit un doublé (7e, 36e) et porté son total de buts en championnat à 29 réalisations, le meilleur total de sa carrière.

Le milieu de terrain Blaise Matuidi (32e) et le Brestois Charlison Benschop (80e) ont eux aussi marqué, un peu pour du beurre.

"On est avec nos supporters, dans notre stade. Qu'est-ce que vous voulez de plus?", a déclaré le défenseur parisien Mamadou Sakho à Canal+, quelques minutes avant la fête réservée aux joueurs pour leur dernière à domicile.

Ce faisant, les Parisiens ont réussi à oublier au moins pour la soirée les incidents qui ont terni lundi la cérémonie prévue au Trocadéro.

"MERCI PARIS"

"Merci Paris", a lancé David Beckham au moment de recevoir avec ses coéquipiers le trophée de champion de France, le dernier de sa carrière, sous les yeux notamment de sa femme Victoria.

Le PSG totalise désormais 80 points, soit dix de plus que l'Olympique de Marseille qui a perdu 2-0 sur la pelouse de Saint-Etienne.

Loïc Perrin (43e) et Brandao (43e) ont marqué deux buts qui valent cher pour les Verts, incapables de gagner lors de leurs trois précédentes sorties.

Ils ont ainsi repris la quatrième place à Lille, tenu en échec 0-0 à Montpellier, et mettent l'Olympique lyonnais sous pression. Seulement un point sépare le troisième et le quatrième.

L'OL devait jouer au même moment sur la pelouse de Nice mais la rencontre a été reportée à dimanche après-midi en raison des fortes chutes de pluie.

Lyonnais, Stéphanois, Lillois et Niçois disputent entre eux un mini-championnat pour la troisième place, qualificative pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions.

Dans le mini-championnat que se livrent les "petits", Nancy a essuyé contre Bastia la défaite de trop. De quoi frustrer les Lorrains qui avaient réussi une très bonne deuxième moitié de saison.

Nancy a désormais cinq points de retard sur les trois premiers non relégables, Sochaux, Ajaccio et Evian.

Troyes, qui a dominé Bordeaux 1-0 à domicile, n'est pas encore condamné mais reste dans une situation périlleuse, avec trois longueurs de retard sur les clubs virtuellement sauvés.

Autrement dit, la dernière place pour la Ligue 2 se jouera la semaine prochaine entre quatre clubs, Reims étant désormais sauvé après son succès 1-0 sur Lorient.

Simon Carraud pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant