Ligue 1: Nancy court toujours apres sa 1re victoire

le
0

par Dimitri Rahmelow

NANCY (Reuters) - Nancy, lanterne rouge de Ligue 1, partage avec Brest le peu glorieux privilege de n'avoir toujours pas gagne un match, et le nul concede a domicile (1-1) face a Valenciennes mercredi soir n'est pas fait pour rassurer les Lorrains.

Les joueurs de Jean Fernandez ont encore affiche des lacunes criantes, et redhibitoires a ce niveau, ne parvenant pas a conserver le resultat apres l'ouverture du score.

"On est preoccupes par la situation, inquiets aussi parce qu'on n'arrive pas a gagner et a bien jouer", a explique l'entraineur nanceien, visiblement marque a la fin de la rencontre.

Son equipe s'est fait rejoindre en fin de match sur une egalisation de Renaud Cohade qui venait d'entrer sur la pelouse(81e), alors que la nouvelle recrue de l'ASNL Benjamin Moukandjo avait trouve la faille au quart d'heure de jeu.

"Il faut continuer a travailler, faire le dos rond et esperer gagner un match. Mais ce n'est pas ne jouant comme on a joue ce soir qu'on peut esperer gagner un match dans les prochaines journees", previent Jean Fernandez.

"TRES, TRES DIFFICILE"

Le nouvel entraineur avait predit en debut de saison qu'il s'attendait a une entame de championnat difficile et que la saison risquait d'etre compliquee et eprouvante, notamment apres les departs de Julien Feret, Youssouf Hadji et Landry N'Guemo.

Son point de vue a evolue.

"Ce ne sera pas difficile, ca va etre tres, tres difficile. Apres six journees (sept en realite-NDLR), ne pas avoir gagne de matches, se retrouver dans la situation ou on est, ce n'est pas facile d'en sortir", estime-t-il.

Si le premier quart d'heure a ete plutot a l'avantage des Lorrains qui ont donc su ouvrir la marque, la suite du match a ete dominee par les Nordistes qui ont logiquement mais tardivement arrache le match nul, regrettant meme de ne pas avoir su gagner devant une faible equipe lorraine.

"Il faut hausser le niveau, etre moins febrile, etre moins nerveux, ne pas avoir peur de prendre le ballon et de jouer. Dans la situation ou on est, on est obliges de gagner", tranche Jean Fernandez.

Le calendrier s'annonce toutefois peu rassurant pour l'AS Nancy-Lorraine qui se deplacera a Toulouse (5e avec 14 points) et recevra le promu Evian Thonon-Gaillard, 14e au classement mais qui, lui, a deja connu le gout du succes.

Edite par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant