Ligue 1: Montpellier reçoit Ajaccio en pensant à Paris

le
0
MONTPELLIER VEUT CONTINUER SUR SA LANCÉE
MONTPELLIER VEUT CONTINUER SUR SA LANCÉE

par Dimitri Moulins

MONTPELLIER (Reuters) - Montpellier reste sur six victoires consécutives, toutes compétitions confondues, et veut poursuivre sur sa lancée lors de la réception d'Ajaccio, samedi, en attendant le choc de la prochaine journée contre le Paris Saint-Germain.

La courte victoire contre Brest (1-0) samedi dernier, conjuguée au match nul entre Marseille et Lyon (2-2), permet au club héraultais de compter aujourd'hui sept points d'avance sur ses principaux poursuivants que sont Lille et l'OL.

"On s'occupe de nous, pas des autres, c'est la meilleure des choses", explique l'entraîneur montpelliérain, René Girard.

"Il y a encore beaucoup de journées, il y aura encore beaucoup de renversements de situation donc l'important, c'est de bien avancer. Et à partir du moment où on avance, cela va être dur qu'ils nous rattrapent!", ajoute-t-il.

En plus d'être la meilleure attaque de L1 avec 42 buts marqués, contre 38 pour le PSG, Montpellier est aujourd'hui la seule équipe du championnat à ne pas avoir encaissé le moindre but depuis le début de l'année 2012.

"Comme le dit le coach, on doit rester maître à la maison et engranger le plus de points à domicile (...) On ne se focalise pas trop sur l'adversaire, on se concentre le plus souvent sur nous-mêmes", explique le milieu de terrain Younès Belhanda.

EN ATTENDANT PARIS

A l'heure de recevoir Ajaccio, les Montpelliérains sont déjà, en partie, tournés vers Paris, qu'ils affronteront le dimanche 19 février.

"S'il y a un faux pas du PSG et que nous n'en faisons pas, peut-être qu'on jouera le titre", estime Younès Belhanda.

"On ne va pas dire que ce n'est pas notre objectif, mais on essaie simplement d'avancer le plus rapidement possible et de gagner le plus de matchs possibles en espérant terminer le plus haut possible!"

A l'exception de Geoffrey Dernis, absent pour six semaines en raison d'une entorse au genou droit, René Girard peut compter sur l'ensemble de son effectif pour la réception de l'AC Ajaccio.

Le club corse, qui n'a plus perdu à l'extérieur en Ligue 1 depuis le 26 novembre (3-1 à Saint-Etienne), reste sur quatre victoires et un nul en championnat. Longtemps dernier du classement, il compte aujourd'hui trois points d'avance sur le premier relégable.

"Notre prochaine échéance sera surtout la réception de Dijon et Brest, nos concurrents directs", dit Samuel Bouhours, défenseur de l'AC Ajaccio.

"Mais nous allons tout faire pour prendre au minimum un point au stade de la Mosson. Je dis 'au minimum' car je suis persuadé que nous pouvons gagner", prévient-il.

Pour ce déplacement, l'AC Ajaccio ne pourra pas compter sur son meneur de jeu, Johan Cavalli, suspendu. En revanche, l'attaquant David Gigliotti, transféré au mercato en provenance d'Arles-Avignon, devrait porter pour la première fois en compétition les couleurs acéistes.

Edité par Olivier Guillemain et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant