Ligue 1: Montpellier n'y arrive toujours pas

le
0

PARIS (Reuters) - Encore loin de son niveau de la saison dernière, le champion de France en titre Montpellier a une nouvelle fois étalé sa fébrilité samedi en concédant une défaite à domicile en toute fin de match face à Evian-Thonon-Gaillard (3-2).

Le club de Louis Nicollin menait pourtant 2-1 à l'heure de jeu et semblait se diriger vers une première victoire à la Mosson après huit journées de championnat.

Mais deux réalisations de Saber Khlifa, déjà buteur en première période, en ont décidé autrement.

"A ce niveau-là, on n'a pas le droit de laisser s'échapper les points. Il n'y a pas de secrets dans le football", a réagi sur Canal+ le Montpelliérain Benjamin Stambouli.

"Je ne dirais pas que notre début de saison est très inquiétant. Je dirais plus qu'on a du mal à gérer la critique", a-t-il poursuivi.

Son entraîneur, René Girard, a tenu à peu près le même discours à l'heure de commenter la prestation de son équipe en conférence de presse.

"Prendre trois buts comme cela à domicile, c'est navrant", a-t-il estimé.

Surpris après 30 minutes de jeu par le réalisme de l'attaquant tunisien, le MHSC a su inverser la tendance en l'espace de six minutes grâce à Marco Estrada (36e) et Souleymane Camara (42e).

DEUX ERREURS, DEUX BUTS

Mais incapable de gérer ce résultat, Montpellier s'est fait d'abord rejoindre à la 62e minute après une belle frappe enroulée de Khlifa consécutive à une mauvaise relance de la tête de Mapou Yanga-Mbiwa.

Puis punir en toute fin de rencontre (89e) après avoir frappé deux fois la barre transversale de Stephan Andersen en deuxième période.

Au mois de mai dernier, la rencontre entre les deux équipes s'était terminée par un match nul et une bagarre générale. Quelques jours plus tard, le MHSC décrochait le premier titre de champion de son histoire.

Cette saison, malgré son regain de forme depuis sa défaite lors de la première journée de la Ligue des champions face à Arsenal (2-1), Montpellier ne convainc pas.

Plus inquiétant, le club héraultais se montre souvent fébrile, à l'image de l'erreur du défenseur international français sur le deuxième but ou de cette perte de balle au milieu de terrain en première période, dont a profité Saber Khlifa pour ouvrir le score.

Avec ce résultat et en attendant les matches du soir, Montpellier reste 13e de Ligue 1 tandis qu'Evian sort de la zone de relégation en passant de la 18e à la 14e place.

Olivier Guillemain, avec Dimitri Moulins à Montpellier, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant