Ligue 1: Montpellier garde le cap, l'OM coule à Lorient

le
0
Ligue 1: Montpellier garde le cap, l'OM coule à Lorient
Ligue 1: Montpellier garde le cap, l'OM coule à Lorient

par Guillaume Serries

TOULOUSE (Reuters) - Montpellier n'a pas tremblé en allant s'imposer vendredi soir à Toulouse (1-0), une victoire qui permet au leader de la Ligue 1 de compter désormais cinq points d'avance sur le Paris Saint-Germain qui jouera dimanche à Lille.

Dans l'autre rencontre avancée de cette 34e journée, Lorient a signé une victoire précieuse sur Marseille dans sa quête pour le maintien (2-1) et plongé un peu plus l'OM dans le spleen, qui reste désormais sur treize matches consécutifs sans victoire en championnat.

A Toulouse, les Héraultais ont donné le ton dès la troisième minute de la rencontre en ouvrant le score sur un but du milieu de terrain Younès Belhanda.

L'international marocain de 22 ans s'est joué de trois défenseurs toulousains amorphes sur le côté gauche pour tromper Ali Ahamada d'une frappe sèche de 20 mètres au premier poteau.

Toulouse a, par la suite, accusé le coup et laissé Montpellier dominer pendant 15 minutes avant que Franck Tabanou, Adrien Regattin et Pavle Ninkov ne manquent trois occasions franches qui auraient pu permettre aux Violets de revenir au score.

En manque de réussite en dépit d'efforts conséquents, les Toulousains ont ainsi laissé les Héraultais regagner le vestiaire à la pause avec l'avantage.

En seconde période, ce fut au tour de Montpellier de manquer l'occasion de tuer le match, juste avant l'heure de jeu.

A la 57e minute, une main de Franck Tabanou a en effet offert à Montpellier un penalty, que s'est chargé de tirer l'attaquant international Olivier Giroud, l'actuel meilleur buteur du championnat de France avec 20 réalisations.

Mais sa frappe, trop peu appuyée, fut captée en deux temps par Ali Ahamada, parti du bon côté.

"GESTION ET MAÎTRISE"

Après ce fait de jeu non négligeable, la défense de Montpellier s'est montrée intraitable, détruisant toute velléité

toulousaine de revenir au score.

"On regarde plutôt devant que derrière", a déclaré à l'issue de la rencontre René Girard, l'entraîneur de Montpellier, qui se veut optimiste à quatre journées de la fin du championnat.

De fait, le club de Louis Nicollin a conforté sa première place au classement avec 72 points et est désormais certain de terminer sur le podium de la Ligue 1.

Avant le choc de dimanche prochain entre Lille et Paris, respectivement troisième et deuxième du championnat, René Girard a estimé qu'"un match nul serait parfait".

L'entraîneur héraultais, interrogé sur l'habitude qu'a prise son équipe de l'emporter par la plus petite des marges, a souligné qu'il s'agissait d'une preuve de "gestion et de maîtrise".

"Cela reflète beaucoup de sérénité de la part des garçons (...) Dix fois 1-0, ça fait 30 points", a-t-il relevé.

De son côté, Alain Casanova, l'entraîneur du TFC, a regretté "la mauvaise entame de ses joueurs", mais aussi une seconde période apathique.

"Je pensais que l'on serait plus fort sur le plan athlétique et mental en seconde mi-temps. Je n'ai pas senti l'équipe avoir les ressources pour renverser la tendance", a-t-il reconnu.

Toulouse est désormais septième au classement, à neuf points d'une place qualificative pour la Ligue des champions, un objectif qui semblait encore réaliste il y a quelques semaines.

En Bretagne, l'autre grand club du Sud-Est de la France a une nouvelle sombré, comme si pour les hommes de Didier Deschamps cette saison 2011/2012 était synonyme de calvaire.

Les Merlus ont ouvert le score sur penalty par l'intermédiaire d'Arnold Mvuemba (41e) à la suite d'une faute commise par le latéral gauche marseillais Jérémy Morel dans sa surface de réparation.

Les hommes de Christian Gourcuff ont doublé mise en début de deuxième mi-temps, après une action d'école menée par Joel Campbell côté gauche, qui d'un centre aux allures d'offrande, a donné une balle de but immanquable pour Kévin Monnet-Paquet (53e).

En fin de rencontre, l'un des meilleurs Marseillais cette saison, Mathieu Valbuena, a sauvé l'honneur d'une frappe décochée à l'entrée de la surface de réparation.

A la faveur de ce résultat, Lorient pointe désormais à la 12e place et compte 38 points, soit trois de moins que l'OM, dixième.

Avec Olivier Guillemain à Paris

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant