Ligue 1: Montpellier fait un pas vers le titre, Auxerre relégué

le
0
Ligue 1: Montpellier fait un pas vers le titre, Auxerre relégué
Ligue 1: Montpellier fait un pas vers le titre, Auxerre relégué

PARIS (Reuters) - Montpellier a fait dimanche un pas de géant vers le titre en Ligue 1 à la faveur de sa victoire face à Lille arrachée à la dernière minute de jeu devant son public de la Mosson (1-0), lors de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1.

Les Héraultais devront toutefois attendre dimanche prochain pour célébrer, le cas échéant, le premier sacre de leur histoire, puisque l'ombre du PSG reste menaçante, après la large victoire parisienne face à Rennes (3-0).

Seuls trois points séparent les deux derniers prétendants au titre -79 contre 76-.

Les joueurs de Montpellier gardent donc leur destin en main, puisqu'une victoire ou un match nul face à Auxerre dimanche prochain suffira à leur offrir le premier sacre de leur histoire, quel que soit le résultat du PSG à Lorient.

En réalité, seul Auxerre a vu son sort scellé au soir de la 37e journée: les Bourguignons, dominés par l'Olympique de Marseille (3-0) redescendent en Ligue 2 après 32 années passées dans l'élite et un titre de champion empoché en 1996.

Avec un bilan de 34 points, les hommes de Jean-Guy Wallemme n'ont plus aucune chance de revenir à égalité avec le premier non relégable, Caen, 17e avec 38 points.

La relégation des Auxerrois pourraient entrer en ligne de compte dans la bagarre pour le titre. Lors de la dernière journée, ils n'auront en effet plus rien à jouer face aux joueurs de Montpellier qui, eux, iront chercher le titre.

Le Graal était déjà à porté de main au coup d'envoi de la rencontre face à Lille. Mais devant le champion en titre, les Héraultais paraissaient tétanisés par l'enjeu et semblaient incapables de déverrouiller la rencontre.

LA JOIE MONTPELLIÉRAINE AU COUP DE SIFFLET

Seule la panne de courant, qui a plongé le stade dans le noir pendant quelques minutes durant la pause, a chamboulé le scénario de la rencontre.

Mais à la dernière minute, le duo Olivier Giroud-Karim Aït Fana réécrit le scénario du match. Buteur habituel, l'international français s'est cette fois changé en passeur après avoir déboulé dans la surface de réparation à la 94e minute de jeu.

Dès le coup de sifflet final, la joie affichée par les joueurs en disait long sur les espoirs de décrocher le titre la semaine prochaine, même si rien n'est encore fait au plan comptable.

Le champion en titre quitte quant à lui le stade de la Mosson avec la certitude de finir la saison au troisième rang.

Au Parc des Princes, les Parisiens ont nettement moins entretenu le suspense. Après une première minute sans rythme, Jérémy Ménez se précipite vers les cages sur le côté gauche, avant de servir le Brésilien Nene, qui propulse la balle dans les filets (47e).

Onze minutes plus tard, le même Nene expédie un coup-franc dans les filets de Benoît Costil (58e).

Sur un penalty tiré à la 65e minute, le Brésilien finit par enterrer les espoirs rennais, toujours à la lutte pour une place en Ligue Europa. Avec 21 buts inscrits depuis le début de la saison, Nene rejoint ainsi Olivier Giroud en tête du classement des buteurs.

Les Bretons sont dépassés au classement par les Girondins de Bordeaux, cinquièmes après leur victoire face à Lorient (1-0). Les Bordelais profitent du mauvais pas d'un autre concurrent, Saint-Etienne, surpris sur la pelouse de Nancy (3-2).

Toulouse a concédé le match nul face à Dijon (1-1), qui reste en position de relégable. Ajaccio est aussi sous la ligne de flottaison après son match nul au Stade Gerland de Lyon (1-1).

Sochaux s'est en revanche accordé une grande bouffée d'oxygène en allant s'imposer à Caen (3-1), tout comme Brest qui a battu Valenciennes (1-0). Nice et Evian n'ont pas réussi à désigner de vainqueur (1-1).

Simon Carraud, édité par Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant