Ligue 1: Montpellier et Toulouse se neutralisent

le
0

par Claude Canellas

PARIS (Reuters) - Montpellier, champion de France en titre, a été tenu en échec par Toulouse (1-1) vendredi soir à domicile lors du match inaugural de la saison marqué par trois expulsions.

Désormais privée de son buteur Olivier Giroud parti à Arsenal, l'équipe héraultaise a souffert face à une solide formation toulousaine, meilleure défense du dernier championnat à égalité avec Montpellier.

En l'absence de son meneur de jeu, Younès Belhanda, touché à une cheville, et de sa recrue venue de Nice, Anthony Mounier, mais avec l'ex-Toulousain Daniel Congré et l'attaquant argentin Emmanuel Herrera, les Montpelliérains ont le plus souvent laissé les initiatives à l'adversaire.

"C'est un match de reprise. Contre Toulouse, c'est toujours des matches compliqués. C'est un bon point", a indiqué l'entraîneur des champions de France, René Girard.

Dans la chaleur de La Mosson, il a fallu attendre la 20e minute pour voir le premier tir, oeuvre du milieu héraultais Rémy Cabella sur un coup-franc des 20 mètres qui frôlait la transversale.

Un quart d'heure plus tard, Souleymane Camara lancé par John Utaka se jouait de la défense toulousaine désormais commandée par Jonathan Zebina et trompait Ali Ahamada (1-0, 34e).

L'affaire était bien engagée mais l'expulsion à la 38e minute de Jamel Saihi pour un pied levé qui blessait Pantxi Sirieix au cuir chevelu, redistribuait les cartes.

Après la pause, la supériorité numérique donnait peu à peu des occasions à Toulouse de revenir à la marque sur des tentatives d'Emmanuel Rivière.

C'est finalement Wissam Ben Yedder, qui venait d'entrer en jeu, qui propulsait le ballon dans les filets de Geoffrey Jourdren sur un centre de Serge Aurier (1-1, 72e).

A peine la balle remise en jeu, l'arbitre rétablissait l'équilibre numérique en renvoyant aux vestiaires le Toulousain Adrien Regattin pour un tacle dangereux sur Daniel Congré.

"On se retrouve en supériorité numérique mais on ne l'est pas resté suffisamment longtemps pour leur poser plus de problèmes", a reconnu l'entraîneur toulousain, Alain Casanova.

Une dizaine de minutes plus tard, le défenseur toulousain Serge Aurier était à son tour pris par la patrouille pour un tacle rugueux sur Henri Bedimo qui lui valait un carton rouge, le troisième d'un match pourtant correct.

"On se retrouve à neuf contre dix et à partir de ce moment-là on se dit que le point pris est un bon point", a ajouté Casanova.

Malgré une dernière poussée des Héraultais, les deux équipes ne parvenaient pas à se départager.

"C'est un petit peu dommage de finir à dix. Trois rouges pour une première journée, c'est un petit peu beaucoup", a reconnu René Girard.

Samedi soir, à 21h00, les stars du PSG se frotteront à Lorient alors que Rennes accueillera Lyon et que Lille se déplacera à Saint-Etienne pour deux belles affiches entre prétendants aux places européennes.

Pour son retour en Ligue 1 après plus de 30 ans d'absence, Reims recevra Marseille dimanche à 21h00 en clôture de cette première journée.

Avec Dimitri Moulins à Montpellier, édité par Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant