Ligue 1: Montpellier concentré, pression à Valenciennes

le
0
Ligue 1: Montpellier concentré, pression à Valenciennes
Ligue 1: Montpellier concentré, pression à Valenciennes

MONTPELLIER (Reuters) - Montpellier (1er), meilleure équipe de Ligue 1 à domicile, compte conforter sa place de leader aux dépens de la plus mauvaise équipe en déplacement, Valenciennes (12e), lors la réception des nordistes, samedi, pour le compte de la 33e journée.

Après sa défaite à Lorient (2-1) le week-end dernier, Montpellier a besoin de renouer avec la victoire pour ne pas laisser la possibilité au Paris Saint-Germain, 2e avec deux points de retard et qui joue dimanche contre Sochaux (18e), de reprendre la tête du championnat.

"Ce n'est pas le moment de paniquer, de se poser des questions, c'est le moment d'avancer", estime l'entraîneur, René Girard. "Quand on est à six journées de quelque chose d'extraordinaire, on ne réfléchit plus", ajoute-t-il.

"On sait que cela va être dur (...) mais à mon avis, si on reste concentrés jusqu'au bout, je pense que l'on aura une belle surprise à la fin", assure l'attaquant Souleymane Camara.

Pour remotiver son groupe après le revers lorientais, René Girard s'est exprimé devant les joueurs mardi lors de la reprise de l'entraînement.

"Comme je l'ai dit aux garçons, on a rien à attendre de personne (...) mais par contre on a tout à attendre de nous, de ce qu'on va y mettre, de ce qu'on va faire", raconte-t-il.

"Il faut rester comme l'on est. Notre dynamique, c'est notre fraîcheur, il faut qu'on continue comme cela", poursuit le coach héraultais.

A l'heure de rumeurs sur les éventuels départs de joueurs clés en fin de saison, la consigne est, en quelque sorte, à la mobilisation générale.

"Notre force, c'est le collectif, insiste l'attaquant Sénégalais de Montpellier (...) On a un bon groupe et je pense que c'est ce qui fait notre force depuis cinq ans, j'espère que l'on va rester comme cela."

VALENCIENNES SOUS PRESSION

Pour la réception de Valenciennes, manquent seulement à l'appel le milieu défensif Jamel Saïhi, suspendu, ainsi que l'attaquant Geoffrey Dernis, non retenu par l'entraîneur.

Au stade de la Mosson, où en seize rencontres Montpellier l'a emporté quatorze fois, le leader reçoit donc Valenciennes qui, avec une seule victoire à l'extérieur cette saison, est la plus mauvaise des équipes de L1 en déplacement.

"Espérons que cela continue et qu'ils attendent un petit peu pour aller chercher des points", sourit René Girard.

Avec seulement quatre points d'avance sur le premier relégable (Sochaux), Valenciennes, qui reste sur une lourde défaite à domicile contre Evian (3-0), n'est pas encore sauvé.

"Nous n'avons rien à perdre", affirme pourtant l'entraîneur Daniel Sanchez.

"Tout le monde nous voit battus, cela doit être une source de motivation. Il faut faire en sorte d'obtenir un résultat à la Mosson. Nous devons aussi effacer notre dernier match face à Evian, cela fait plusieurs grosses sources de motivation", ajoute-t-il.

Avec cinq défaites lors de ses sept derniers matchs, Valenciennes semble se laisser aller depuis un mois.

Une cinquantaine de supporters nordistes ont d'ailleurs manifesté leur mécontentement jeudi au centre d'entraînement, en interpellant les joueurs et en leur demandant de "mouiller le maillot et justifier leurs salaires".

En plus des absences sur blessure de Grégory Pujol et Gaëtan Bong, et de la suspension de Carlos Sanchez, Valenciennes se passera à Montpellier de son meilleur buteur Gaël Danic, six réalisations cette saison, également suspendu.

Avec Pierre Savary à Valenciennes, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant