Ligue 1: Monaco freine contre Toulouse

le
0
MONACO FAIT MATCH NUL CONTRE TOULOUSE
MONACO FAIT MATCH NUL CONTRE TOULOUSE

PARIS (Reuters) - Après deux victoires en deux journées, l'AS Monaco a concédé vendredi soir face à Toulouse son premier match nul (0-0) de la saison en Ligue 1 dans l'étrange atmosphère du stade Louis II, vidé de ses supporters le temps de cette rencontre à huis clos.

Les Monégasques occupent la première place du championnat avec sept points mais pas moins de trois équipes pourront les dépasser avant la fin de la troisième journée, Lyon, Marseille et Saint-Etienne, qui comptent six points chacun.

Au-delà de la mauvaise opération comptable, les joueurs de Claudio Ranieri se sont montrés moins brillants dans le jeu que lors des deux premiers rendez-vous de la saison, face à Bordeaux et Montpellier.

Ils avaient alors inscrit six buts contre deux adversaires pas réputés pour leur générosité en la matière et laissé entrevoir de jolies choses grâce à Emmanuel Rivière, Lucas Ocampos ou Yannick Ferreira Carrasco, déjà très en jambes.

Une fois de plus, ils ont dominé mais ils sont tombés cette fois-ci sur des Toulousains très solides et méthodiques en défense à défaut de se montrer menaçants en attaque.

En première période, ils ont posé leurs valises dans la moitié de terrain toulousaine et multiplié les offensives en essayant de passer par les côtés. Sans jamais faire la passe qui fait toute la différence.

À la 12e minute, Emmanuel Rivière, l'homme aux quatre buts en deux journées, a raté le cadre. Puis l'ancien Toulousain s'est heurté au gardien Ali Ahamada sept minutes plus tard.

À la 27e minute, Yannick Ferreira Carrasco a manqué la plus grosse occasion des 45 premières minutes faute d'ajuster sa reprise du pied gauche devant le but ouvert.

Radamel Falcao, pour lequel l'ASM a fait cet été un chèque de 60 millions d'euros à l'Atletico Madrid, est quant à lui resté silencieux. Comme le reste du stade, frappé d'une sanction pour des incidents remontant à la saison dernière.

FRAPPE DE TOULALAN SUR LA TRANSVERSALE

Bilan de la première période: 55% de possession et onze tirs pour Monaco, contre seulement trois pour les Toulousains - dont zéro cadré.

"On subit beaucoup actuellement", a déploré à la fin de la première période l'entraîneur toulousain, Alain Casanova, devant les caméras de BeIN Sport.

Le technicien pouvait compter sur les deux petits nouveaux de son effectif, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain Clément Chantôme, prêté, et l'attaquant danois Martin Braithwaite, tous les deux titulaires.

Le premier a fait quelques bonnes passes dans les espaces et le second des appels utiles mais la principale vertu du TFC était bien sa rigueur à l'arrière.

Usés par ces Toulousains visiblement satisfaits du match nul, Radamel Falcao et ses partenaires ont sérieusement décliné en deuxième période. Ils ne se sont procuré que de très rares balles de but, dont l'une aurait pu finir dans les filets.

À trois minutes de la fin, l'ancien Lyonnais Jérémy Toulalan, précieux au milieu de terrain, a décoché une frappe tendue qui a fini sur la barre transversale.

Monaco n'a plus qu'à attendre les autres résultats du week-end, avec un oeil particulièrement attentif sur les matches Valenciennes-Marseille et Lyon-Reims prévus samedi et sur la rencontre entre Lille et Saint-Etienne, prévue dimanche.

Le Paris Saint-Germain, pour l'instant bloqué à deux points, se déplacera à Nantes dimanche soir pour clore la troisième journée.

Simon Carraud, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant