Ligue 1 : Monaco conforte sa deuxième place, Paris intouchable

le
0
Ligue 1 : Monaco conforte sa deuxième place, Paris intouchable
Ligue 1 : Monaco conforte sa deuxième place, Paris intouchable

Le PSG qui creuse l'écart (pour de bon ?), l'OM qui chute face à Nice, Monaco qui bétonne sa position de dauphin et les prétendants à la 3e place qui chassent derrière. La 28e journée de Ligue 1 est une nouvelle fois pleine de rebondissements en haut et en bas du classement. Résumé de la journée avec ses enjeux et ses conséquences.

Monaco-Sochaux (2-1). Monaco s'est difficilement défait de Sochaux. En attendant les rencontres de Lille (3e), Saint-Etienne (4e) et Lyon (6e) prévues ce dimanche, le club de la Principauté possède désormais dix points d'avance sur son premier poursuivant et peut envisager une fin de saison tranquille. Après un parfait une-deux entre Kurzawa et Rodriguez, puis un centre impeccable de l'international espoir français, le Bulgare Berbatov, dont c'était la première titularisation en Ligue 1, se mettait rapidement en évidence en ouvrant la marque facilement (1-0, 6e).

La deuxième mi-temps reprenait comme le début de la première. Lancé par Rodriguez, Berbatov obtenait un pénalty logique après une faute de Faussurier (54). Rodriguez se chargeait de le transformer du gauche en prenant Pelé à contre-pied (2-0, 55e). Rien ne se produisait jusqu'à ce que Ranieri ne décide de remplacer Fabinho par Raggi (76). Six minutes plus tard, le défenseur italien était battu en duel par Butin qui permettait à Sochaux de croire à l'égalisation finale (2-1, 83e). En vain.

Guingamp-Evian TG (0-1). En dépit d'un nombre incroyable d'occasions, les joueurs de Guingamp ont plié face à une formation haut-savoyarde rigoureuse mais sans génie. Après avoir laissé passer l'orage, les joueurs de Pascal Dupraz se montraient dangereux. Ruben butait sur Samassa (42e), mais la tête de Cambon, à la suite d'un coup franc de Barbosa, ne laissait aucune chance au gardien malien (0-1, 49e).

Nantes-Ajaccio (2-2). Un but de l'AC Ajaccio dans les arrêts de jeu a empêché Nantes de renouer à domicile avec une victoire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant