Ligue 1: Marseille veut confirmer l'embellie à Caen

le
0

MARSEILLE (Reuters) - Vainqueur sans contestation du Clasico français face au PSG le week-end dernier (3-0) au stade Vélodrome, Marseille va vouloir montrer ce vendredi à Caen, en ouverture de la 16e journée de Ligue 1, que ce succès n'était pas un feu de paille.

L'équipe de Didier Deschamps, qui a souvent déçu cette saison, pointe à une bien modeste neuvième place et est talonnée par son adversaire normand, qui pointe à seulement deux longueurs.

Montpellier, le leader, compte, lui, 12 points d'avance sur les Marseillais.

L'OM va devoir confirmer que ses difficultés sportives font partie du passé grâce au "match déclic", décrit par le jeune attaquant Jordan Ayew après la victoire sur le PSG.

"Il va falloir être capable de répéter collectivement la performance qui a été réalisée dimanche. On est toujours dans notre objectif d'engranger le plus de points possible dans les quatre matches qu'il reste avant la trêve", explique Didier Deschamps.

"On a du retard, Caen est un match très important, là aussi trois points sont en jeu. Tous les points sont importants, même contre les équipes mal classées", poursuit-il.

L'entraîneur marseillais va devoir gérer la motivation et la concentration de ses joueurs en Normandie, son équipe ayant un autre rendez- vous capital mardi prochain en Ligue des champions à Dortmund d'où l'OM devra rapporter un résultat pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition européenne.

"NE PAS TOUT GÂCHER"

"Face à Caen, il y aura trois points à prendre, comme face à Paris. C'est un match que l'on devra aborder avec autant de détermination", constate Morgan Amalfitano qui a marqué face au PSG son premier but sous le maillot marseillais.

"Ce n'est pas la même préparation, mais dans la tête on doit avoir la même volonté et la même envie."

Steve Mandanda, le gardien et capitaine de l'OM, souhaite également voir son équipe éviter de gaspiller.

"Il ne faut pas tout gâcher avec une contre-performance, on doit être capable d'enchaîner sur une série. On va aller à Caen avec énormément de sérieux et tout le monde devra répondre présent pour s'assurer une bonne performance", prévient-il.

La victoire face à Paris a également permis de clore momentanément les remous en coulisses qui ont agité le début de saison de l'OM.

Exclu du groupe professionnel après une altercation avec Didier Deschamps la semaine dernière, l'attaquant international André-Pierre Gignac a été réintégré mercredi dans l'équipe après des excuses à son entraîneur et devant ses coéquipiers.

"L'incident est clos", a simplement déclaré Deschamps qui s'est refusé à d'autres commentaires tout en précisant que Gignac ferait partie du groupe qui se rendra à Caen sans le défenseur Jérémy Morel et l'attaquant international Loïc Rémy, tous deux blessés.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant