Ligue 1: Marseille rejoint le PSG et Lyon au sommet

le
0
MARSEILLE REJOINT LE PSG ET LYON AU SOMMET DE LA LIGUE 1
MARSEILLE REJOINT LE PSG ET LYON AU SOMMET DE LA LIGUE 1

PARIS (Reuters) - L'Olympique de Marseille a battu dimanche l'AS Saint-Etienne d'un but (1-0) lors du dernier match de Ligue 1 de l'année 2012, et rejoint par la même occasion le Paris Saint-Germain et l'Olympique lyonnais au sommet du classement.

Les trois équipes de tête passeront la trêve hivernale avec un bilan de 38 points, l'ordre d'arrivée se jouant à la différence de buts, nettement plus favorable pour le PSG, sacré champion d'automne depuis sa victoire à Brest, vendredi (3-0).

Lyonnais et Marseillais se suivent dans cet ordre. Au jeu de la différence de buts, les joueurs d'Elie Baup pâtissent de l'habitude qu'ils ont prise depuis le début de la saison de gagner leurs matches avec de toutes petites marges.

"On est contents du parcours qu'on fait jusqu'ici", s'est félicité le défenseur Nicolas Nkoulou au micro de Canal + juste après le match. "Maintenant, il faut continuer et essayer de revenir plus fort."

Cette fois-ci, le but de la victoire a été inscrit par André Ayew juste avant la fin de la première période (45e+1), quasiment sur la première occasion marseillaise depuis le coup d'envoi de la rencontre.

Positionné à quelques centimètres du point de penalty, l'attaquant ghanéen a repris de la tête un centre de Rod Fanni.

En deuxième période, l'OM a rarement donné l'impression d'être en mesure de doubler la mise, contrairement aux Verts, qui ont tenté leur chance de temps à autre, sans jamais être suffisamment tranchants.

A la 74e minute, Pierre-Emerick Aubameyang a bien tenté sa chance mais l'attaquant, qui n'a plus marqué lors de ses sept derniers matches toutes compétitions confondues, a buté sur Rod Fanni revenu en catastrophe.

COUP DE PATTE D'ADRIEN REGATTIN

Saint-Etienne affiche un très faible rendement ces dernières semaines, avec zéro but inscrit en cinq matches de Ligue 1.

Plombés par cette baisse de régime en attaque, les Stéphanois ont rétrogradé à la dixième place au classement avec 27 points. Autant dire que la trêve arrive à point nommé pour trouver les solutions.

Les vacances seront sereines pour Valenciennes et Toulouse, qui se sont offert une dernière victoire en 2012, respectivement face à Evian (2-1) et Sochaux (2-0). Un cadeau d'autant plus précieux pour les Nordistes qu'ils ont pris la sixième place.

"On venait de perdre deux fois, il fallait se rattraper", a dit sur beIN Sport José Saez, l'auteur du but victorieux, entré en cours de jeu à la place de Carlos Sanchez, blessé aux ischio-jambiers en début de rencontre.

Les Toulousains avaient tout autant besoin de se rassurer après trois défaites et un nul en quatre matches, le tout sans marquer le moindre but. Contrat rempli grâce à un joli coup de patte d'Adrien Regattin sur coup franc à la 26e minute.

Le ballon a flotté au-dessus du mur dressé par les Sochaliens avant de finir sa course en pleine lucarne. Le gardien Simon Pouplin a déployé son 1,87m sans pouvoir arrêter la trajectoire.

Les Toulousains, qui n'avaient plus fêté pareil événement depuis le 25 novembre, ont entamé un pas de danse sur le modèle du Gangnam Style, cette danse sud-coréenne dont la vidéo a dépassé cette semaine le milliard de vues sur internet.

Ils ont eu un nouveau but à célébrer à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, celui d'Emmanuel Rivière à la suite d'une passe d'Etienne Didot depuis la gauche.

Malgré tout, ils vont passer Noël dans la deuxième partie du classement, à la 12e place avec 26 points. La situation est encore moins reluisante pour les Sochaliens, coincés à la 18e place en position de relégable avec 16 points.

Chrystel Boulet-Euchin et Simon Carraud, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant