Ligue 1: Marseille perd deux points face à Nice

le
0
MARSEILLE LAISSE ÉCHAPPER DEUX POINTS FACE À NICE
MARSEILLE LAISSE ÉCHAPPER DEUX POINTS FACE À NICE

PARIS (Reuters) - L'Olympique de Marseille a laissé échapper deux points dimanche en Ligue 1 face à Nice, venu arracher le nul 2-2 dans les toutes dernières minutes grâce à Fabrice Abriel.

L'OM aurait pu se mettre à l'abri dès la première période durant laquelle il a été très dominateur mais a péché dans la finition et raté un pénalty par Mathieu Valbuena.

André Ayew (40e) et Mathieu Valbuena (68e) avaient permis à l'OM de mener par deux fois mais Dario Cvitanich (51e) et Abriel (88e) ont chaque fois ramené les Aiglons à hauteur dans une seconde période bien plus convaincante pour Nice.

Le nul permet à Marseille, 23 points, de compter une longueur d'avance en tête sur le Paris Saint-Germain qui se déplace dans la soirée à Montpellier. Mais Lyon peut passer devant et prendre les commandes s'il va battre Sochaux.

"Pour moi, on a perdu deux points au vu surtout de cette première mi-temps, des occasions qu'on a", a dit l'entraîneur Elie Baup au micro de beIN Sport.

"Ensuite, il y a des situations récurrentes sur les coups de pied arrêtés où on lâche le marquage", a-t-il déploré, trois jours après que l'OM eut perdu deux points dans le temps additionnel contre Mönchengladbach en Ligue Europa (2-2).

Nice est 14e avec 13 points à l'issue de cette rencontre qui a vu Loïc Rémy sortir sur blessure.

EYSSERIC, DÉTONATEUR

Après quelques minutes d'ajustement, l'OM a mis la main sur la première période dans le sillage de Jordan Ayew, précieux point d'appui, mais surtout des remuants et inspirés Valbuena et Morgan Amalfitano.

Par deux fois, Benoît Cheyrou a été trouvé seul dans la surface mais ses reprises de la tête à bout portant (6e) et en extension (8e) sont passées à côté.

Quand les Marseillais ont enfin trouvé le cadre, ils ont buté sur David Ospina, titulaire pour la deuxième fois seulement de la saison en Ligue 1.

Le gardien colombien est souvent sorti à propos pour couper les transmissions olympiennes et s'est surtout interposé sur un pénalty frappé par le même Valbuena (28e), consécutif à une faute de Kévin Gomis sur Amalfitano.

Malgré ce nouvel échec, l'OM fini par trouver l'ouverture par André Ayew - hors jeu au moment d'ouvrir la marque.

Nice s'est enfin révolté après ce but et a logiquement égalisé par Dario Cvitanich, de la tête, servi par Jonathan Eysseric, excellent détonateur niçois.

L'OM aurait pourtant dû se ressaisir après deux alertes sur le but de Steve Mandanda, sur un coup-franc superbe d'Eysseric (45e) détourné par le gardien puis une frappe de Renato Civelli sauvée sur la ligne par André Ayew (48e).

Bien meilleur dans cette seconde période, Nice s'est encore procuré de bonnes situations et a fait douter Marseille avant de prendre un second but sur un coup du sort.

Sur une frappe sur la barre d'André Ayew, le ballon a rebondi sur le dos d'Ospina qui l'a ensuite dégagé en direction de Valbuena. Le petit meneur marseillais l'a glissé dans le but.

Incapable de consolider cet avantage et coupable de relâchements, Marseille a été en danger jusqu'à la fin et a fini par payer son actuel manque de sérénité défensive sur une action un peu confuse, achevée par une puissante volée de Fabrice Abriel dans un angle fermé.

Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant