Ligue 1: Marseille ouvre son compteur à Reims

le
0
L?OM S?IMPOSE 1-0 À REIMS
L?OM S?IMPOSE 1-0 À REIMS

par Claude Canellas

PARIS (Reuters) - En clôture de la première journée de Ligue 1, Marseille s'est imposé dimanche soir 1-0 sur un but de Benoît Cheyrou en fin de rencontre, à Reims qui fêtait son retour dans l'élite française après 33 ans d'absence.

Les supporters étaient venus en nombre au stade Auguste-Delaune pour goûter aux parfums des grandes soirées de football, dans une ville marquée par un club qui remporta six titres de champion de France et disputa deux finales de Coupe d'Europe face au Real Madrid dans les années 50 et 60.

Le poids du passé semblait peser à l'entame sur les épaules des joueurs d'Hubert Fournier quasiment au complet mais fébriles et sous la pression marseillaise.

Sans Alou Diarra transféré dans la semaine à West Ham, sans Souleymane Diawara et Loïc Rémy, blessés, et sans Stéphane Mbia et Morgan Amalfitano (suspendus) mais avec César Azpilicueta annoncé sur le départ vers Chelsea, Marseille entrait mieux dans la partie.

Le gardien champenois Kossi Agassa intervenait d'ailleurs deux fois dans les dix premières minutes sur des tirs de Charles Kaboré et de Mathieu Valbuena.

Bien que mieux organisés, les Olympiens ne parvenaient pas à traduire à la marque leur emprise sur la rencontre, laissant peu à peu les Rémois reprendre confiance au point que Gaëtan Courtet et Kamel Ghilas inquiétaient Steve Mandanda obligé de sortir deux beaux arrêts.

Après la pause et un tir d'André-Pierre Gignac, dont la frappe puissante était repoussée par Agassa, les Rémois reprenant confiance allaient peser de plus en plus sur l'arrière-garde phocéenne au point que Courtet, Ghidas puis Floyd Ayité mettaient Mandanda en danger.

"On a fait une très bonne entame de deuxième mi-temps et c'est là qu'on doit passer devant au score", a estimé Hubert Fournier.

Après l'heure de jeu, Agassa sauvait son équipe à deux reprises sur une tête à bout portant d'André Ayew puis une frappe à bout portant de Gignac mais s'inclinait finalement sur une volée du coup de pied de Benoît Cheyrou reprenant un centre de Kaboré (78ème).

"Commencer le championnat par une victoire, ça fait longtemps que ça ne nous était pas arrivé. On l'a fait dans la douleur mais c'est comme ça qu'on progresse", a souligné Cheyrou.

Malgré leurs efforts, les Rémois laissaient les trois points aux Marseillais qui engrangeaient un deuxième succès dans la semaine après celui de jeudi face aux Turcs d'Eskisehirspor (3-0) les qualifiant pour les barrages de la Ligue Europa.

"Il n'y pas tout à jeter mais il faudra qu'on fasse preuve de plus de réalisme lors des prochaines rencontres", a conclu pour sa part Hubert Fournier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant